Brexit: Schulz juge "scandaleux" le retrait de Cameron en octobre

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a jugé « scandaleux » vendredi que le Premier ministre britannique David Cameron ait choisi de ne démissionner qu’en octobre après la victoire du Brexit, estimant qu’il prenait « tout le continent (européen) en otage ». Lorsque M. Cameron a annoncé en 2013 son intention d’organiser un référendum sur le maintien ou la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, « il a emprisonné un continent entier pour ses négociations tactiques », a déclaré dans la soirée le responsable social-démocrate sur la chaîne publique ARD.
Après la victoire du Brexit lors du référendum de jeudi, M. Cameron a annoncé sa démission en précisant qu’il quitterait ses fonctions après la désignation d’un nouveau leader lors du congrès de son Parti conservateur début octobre.
« Une nouvelle fois, tout un continent est pris en otage pour des réflexions internes au parti conservateur britannique », a fustigé M. Schulz, qui juge ce retrait trop tardif.
« On peut aussi convoquer un congrès demain matin si on le souhaite », a encore critiqué le président du Parlement européen.

Partager l'article

25 juin 2016 - 03h25