facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brexit: Londres exclut un deuxième référendum sur le Brexit

Le ministre britannique des Affaires européennes David Lidington a exclu la tenue d’un deuxième référendum sur le Brexit, déclarant dans une interview parue mardi dans le quotidien conservateur polonais Rzeczpospolita, qu' »en démocratie, il fallait respecter les résultats des consultations ». L’idée d’un nouveau référendum a été avancée la veille par le chef du parti au pouvoir en Pologne Jaroslaw Kaczynski. « Je ne pense pas que cela soit correct. En démocratie, il faut respecter les résultats des élections et s’y soumettre », a déclaré M. Lidington, qui a participé lundi à Varsovie à une rencontre de ministres des Affaires étrangères et hauts responsables de dix pays de l’UE organisée à l’initiative du chef de la diplomatie polonaise. Lidington a aussi souligné que « la participation au référendum a été très forte, plus de 72% des électeurs, soit plus qu’aux dernières élections parlementaires ».

Lundi, le chef du parti Droit et Justice (PiS, conservateur) au pouvoir en Pologne Jaroslaw Kaczynski, a souhaité une deuxième consultation. « Notre conception, celle pour aujourd’hui, pas pour l’avenir, prévoit des efforts pour que la Grande-Bretagne retourne dans l’Union, pour qu’il y ait un deuxième référendum. Une telle tendance existe en Grande-Bretagne », a dit M. Kaczynski à des journalistes à Bialystok, selon l’agence PAP. Interrogé sur la sortie de l’Ecosse du Royaume Uni, M. Lidington a déclaré que l’éclatement du Royaume Uni « serait une tragédie ». « La sortie de l’Ecosse pourrait avoir des conséquences économiques graves » et « son adhésion rapide à l’UE » n’est pas garantie.

Le ministre britannique de la Santé publique Jeremy Hunt avait, lui aussi, appelé à un deuxième referendum ou une autre consultation populaire, mardi dans les colonnes du Daily Telegraph. Il ne serait toutefois pas question de remettre en cause la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Le ministre exhorte de négocier un deal avec Bruxelles, sans actionner l’article 50 du traité de Lisbonne. Cet accord devrait, selon lui, ensuite être soumis à un nouveau referendum ou à de nouvelles élections législatives.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Colombie: 2,7 tonnes de cocaïne saisies au large de l'Equateur et du Costa Rica

La Colombie a saisi 2,7 tonnes de cocaïne destinées aux Etats-Unis, lors de deux opérations au large de l’Equateur et du Costa Rica, en collaboration avec les autorités de ces pays et Interpol, a annoncé jeudi la police colombienne. Une première saisie a lire plus

Belga

23 mars 2017 "Nazi": Erdogan continuera tant qu'on l'appellera "dictateur"

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé jeudi qu’il continuerait d’employer les termes « fasciste » et « nazi » contre des dirigeants européens tant qu’il serait qualifié de « dictateur » par ces derniers. « Alors quoi, vous avez le droit d’appeler Erdogan +dictateur+, lire plus

Belga

23 mars 2017 Un Américain juif favorable à la colonisation bientôt ambassadeur en Israël

Le Sénat des Etats-Unis a confirmé jeudi la nomination du prochain ambassadeur de Washington en Israël, David Friedman, un avocat américain juif proche de Donald Trump et controversé pour ses positions radicales en faveur de la colonisation dans les Territoires pales lire plus

Belga

23 mars 2017 Décès de l'écrivain français Serge Doubrovsky, père de l'autofiction

L’écrivain français et critique littéraire Serge Doubrovsky, inventeur du concept d’autofiction, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 88 ans à Paris, a-t-on appris auprès de l’université de New York lire plus

Belga

23 mars 2017 Allemagne: être séropositif n'empêche plus d'intégrer l'armée

Être séropositif n’est plus un obstacle pour intégrer l’armée allemande, pour peu que le candidat ne souffre d’aucun symptôme du sida et soit sous traitement antirétroviral, a indiqué jeudi le ministère allemand de la Défense. « L’exclusion lire plus

Belga

23 mars 2017 Afghanistan: 400.000 enfants vont abandonner l'école en 2017 en raison de l'insécurité

Plus de 400.000 enfants afghans devraient abandonner l’école cette année, en raison notamment d’une insécurité grandissante dans leur pays, ce qui les rendra particulièrement vulnérables face notamment au travail forcé et à l’enrôlement d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/