facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Bolivie: Evo Morales veut rencontrer son fils, qu'il croyait mort

Le président bolivien Evo Morales a demandé lundi à la famille de son ex-compagne Gabriela Zapata, détenue dans le cadre d’une enquête pour trafic d’influence, de rencontrer son fils, qu’il croyait mort jusqu’à présent. « Evidemment, il y a eu une divergence sur le décès du bébé. J’ai cru ce que m’a dit la mère de mon fils », a déclaré l’ancien berger devenu chef de l’Etat devant la presse.
« Je demande à la famille de Gabriela Zapata qu’ils me l’apportent, je l’attends, je veux le recueillir, s’ils me le permettent. J’ai le droit de le voir, de le rencontrer et de prendre soin de lui », a-t-il ajouté.
« Si (l’entourage de) l’enfant ne se manifeste pas, j’ai l’obligation de faire appel aux institutions, comme le juge pour enfants, afin qu’il y ait une enquête », a assuré Evo Morales.
La presse a révélé au début du mois que le président de gauche, aujourd’hui âgé de 56 ans, et Gabriela Zapata, 28 ans, avaient eu une relation il y a dix ans et qu’un enfant en était né. Evo Morales, l’a reconnu, expliquant qu’on lui avait dit que l’enfant était mort et qu’il avait alors perdu le contact avec son ex-compagne.
Mais une tante de Gabriela Zapata a récemment affirmé que l’enfant était bien vivant, et qu’il avait aujourd’hui entre 8 à 9 ans.
Evo Morales est célibataire et père de deux autres enfants, nés de mères différentes. Discret sur sa vie privée, il dit être « marié à la Bolivie ».
Gabriela Zapata a été placée samedi en détention provisoire après son arrestation la veille dans le cadre d’une enquête pour trafic d’influence. Elle est soupçonnée par le parquet « d’enrichissement illicite » et de « complicité de trafic d’influence ».
Gabriela Zapata est responsable commerciale de l’entreprise de BTP chinoise CAMC qui a signé des contrats pour 560 millions de dollars environ avec l’Etat bolivien.
Accusé de trafic d’influence par l’opposition, le président a démenti tout favoritisme dans l’obtention de contrats publics.
Morales est le premier président amérindien de la Bolivie. Il a été élu pour la première fois en janvier 2006. Mais les Boliviens ont rejeté lors d’un référendum la semaine dernière sa demande de pouvoir briguer un quatrième mandat après 2020.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Les Emirats vont fournir 15 miilions de dollars par mois à Gaza

Les Emirats arabes unis vont fournir 15 millions de dollars par mois à Gaza, a annoncé jeudi un responsable palestinien, alors que le Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne se rapproche de Mohammed Dahlane, rival du président palestinien. Ex-homme fort du Fatah, le parti lire plus

Belga

17 août 2017 L'ONU espère lancer de "vrais et substantiels" pourparlers sur la Syrie en octobre à Genève

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a déclaré jeudi qu’il espérait lancer de « vrais et substantiels » pourparlers de paix sur la Syrie en octobre à Genève, afin de laisser le temps à l’opposition de définir une stratégie plus p lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: "Toutes les exploitations avicoles ont été contrôlées en Belgique"

L’ensemble des exploitations de poules pondeuses ont été contrôlées depuis la première détection de fipronil dans des oeufs début juin, a indiqué jeudi le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) à la Chambre lire plus

Belga

17 août 2017 La culture américaine "mise en pièces" par les retraits de statues, juge Donald Trump

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que la culture et l’histoire américaines étaient « mises en pièces » par les retraits de statues célébrant des personnages de la confédération sudiste. « Triste de voir l’histoire et lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: l'opposition demande à consulter le rapport transmis par l'Afsca à Willy Borsus

Plusieurs membres des commissions Economie et Santé publique réunies à la Chambre ont réaffirmé jeudi leur volonté de consulter le rapport que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait transmi lire plus

Belga

17 août 2017 Tunisie: des oulémas s'opposent à l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage

Des oulémas tunisiens ont rejeté jeudi la proposition du président Béji Caïd Essebsi d’instaurer l’égalité entre hommes et femmes en matière d’héritage, la jugeant contraire aux préceptes de l’islam et « dangereuse » pour la soci lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/