facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

B. Clerfayt veut des explications sur "l'échec cuisant" de l'organisation de l'abattoir

L’organisation de la Fête du Sacrifice à l’échelon régional bruxellois s’est soldée par « un échec cuisant ». Ses conséquences seront profondes en termes de confiance de la population, a déploré mardi le bourgmestre de la commune de Schaerbeek, Bernard Clerfayt (DéFI). La décision de la Région de n’organiser qu’un seul site d’abattage pour les 19 communes bruxelloises et de ne plus permettre les abattoirs temporaires dans certaines communes, avait pour objectif de dégager une solution adéquate en travaillant avec différents partenaires et en confiant l’abattage rituel et le soin de fournir les carcasses aux participants à un partenaire privé choisi par appel d’offre. Les communes participantes ne gardaient comme compétence que l’inscription des participants, la fourniture des documents légaux et l’organisation d’un lieu festif de remise des moutons, a rappelé M. Clerfayt.

« Si, sur le fonds du problème, je comprends cette décision, sa mise en œuvre est une catastrophe », a-t-il commenté. Selon Bernard Clerfayt, seules 114 familles schaerbeekoises avaient demandé une inscription sur le site régional, mais celles-ci ont appris, en même temps que les autorités communales, les reculs successifs des délais de livraisons au point qu’aucun mouton n’a été livré le jour promis, à Schaerbeek. Mardi, aucune information claire n’a été donnée aux communes et aux citoyens qui attendent leur mouton.

D’après le député-bourgmestre, une augmentation du nombre d’abattages à domicile est à craindre; le nombre de sacs contenant des peaux et des restes de moutons, retrouvés sur les trottoirs communaux, est en augmentation. « Après un dialogue avec les communautés musulmanes sur l’organisation qui se voulait très constructif, le vide d’information dans lequel on a laissé les citoyens peut être ressenti comme un manque total de respect, même si probablement il n’en est rien »… Je pense que les autorités régionales doivent apporter des réponses rapides sur l’ensemble des questions qui se posent. Il serait juste qu’elles s’excusent auprès des personnes lésées », a-t-il conclu.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Manafort, ancien chef de campagne de Trump, ne viendra finalement pas mercredi au Congrès

La commission de la Justice du Sénat américain a renoncé à convoquer à une audition publique mercredi l’ancien président de l’équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, dans le cadre de son enquête sur les présumées ing lire plus

Belga

26 juillet 2017 Centrafrique: deux Casques bleus marocains tués dans une embuscade

Deux Casques bleus, membres de la Minusca, la « Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique », ont été tués mardi après-midi dans une embuscade à Bangassou, a annoncé la mission onusienne dans la soir lire plus

Belga

26 juillet 2017 France: les incendies destructeurs se poursuivent dans le sud-est, surtout dans le Var

Les incendies qui touchent depuis lundi le sud-est de la France et l’île de Corse ont déjà ravagé 4.000 hectares et blessé près d’une trentaine de secouristes. Ils se poursuivaient mardi, de manière contenue à de nombreux endroits, la situation lire plus

Belga

26 juillet 2017 Décès de la "Lady Blue Eyes" Barbara, veuve de Frank Sinatra

Barbara Sinatra, la veuve du légendaire chanteur et acteur américain Frank Sinatra, est décédée mardi à l’âge de 90 ans. Elle s’est éteinte, entourée de sa famille et d’amis, dans sa maison de Rancho Mirage, en Californie, a indiqu lire plus

Belga

26 juillet 2017 Quasi-unanimité au Congrès américain pour de nouvelles sanctions contre la Russie

La chambre basse du Congrès des Etats-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère à Moscou mais aussi en Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes. La lire plus

Belga

26 juillet 2017 Conflit en Syrie – Trump n'est "pas un fan" d'Assad, qui devra répondre d'avoir "gazé" sa population

Le président des Etats-Unis Donald Trump a affirmé mardi qu’il n’était « pas un fan » de son homologue syrien Bachar al-Assad et promis qu’il répondra de ses crimes « horribles », notamment pour avoir « gazé » sa population aux armes chimiques. En recevant à la Ma lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/