facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Audition d'Assange par la Suède : le déclenchement de la procédure reporté au 14 novembre

Le déclenchement de la procédure permettant d’entendre le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres, sur une accusation de viol en Suède a été reporté au 14 novembre, a annoncé mercredi la justice équatorienne. « Le 14 novembre 2016 à 10H00 (09H00 GMT) sera la nouvelle date à laquelle sera entendue la version de Julian Assange, réclamée par la justice suédoise », a fait savoir le parquet équatorien dans un communiqué, alors que la date initialement prévue était lundi prochain.
C’est l’Australien, âgé de 45 ans, qui « a demandé un report de la procédure », a précisé le communiqué.
« Il a fait cette demande par écrit, via l’ambassadeur d’Equateur au Royaume-Uni, avec comme arguments les garanties sur sa protection et sur sa défense », selon le texte.
Le procureur Wilson Toainga a été désigné pour faire le lien entre la justice suédoise et Julian Assange, présent depuis 2012 à l’ambassade d’Equateur dans la capitale britannique.
En septembre, une source au parquet avait précisé à l’AFP que la date du début de la procédure ne signifiait « pas nécessairement une audition ce jour-là », qu’il s’agissait plutôt du « déclenchement des procédures pour pouvoir recueillir les déclarations » de l’intéressé.
Julian Assange est sous le coup d’un mandat d’arrêt dans le cadre de cette enquête après la plainte pour viol déposée en 2010 par une Suédoise. Julian Assange nie les faits, dénonçant une manoeuvre pour l’extrader vers les États-Unis qui veulent le juger pour la diffusion d’informations secrètes.
Cofondateur du site internet WikiLeaks, qui a diffusé depuis 2010 plus de 250.000 documents révélant les dessous de la diplomatie américaine, M. Assange avait demandé à bénéficier du droit d’asile à Quito pour échapper à une extradition vers la Suède, craignant d’être ensuite renvoyé vers les Etats-Unis.
Mi-septembre, l’Australien a perdu une nouvelle bataille judiciaire : pour la huitième fois en six ans, un tribunal suédois l’a débouté et a confirmé le mandat d’arrêt européen à son encontre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 février 2017 Netanyahu arrivé en Australie pour une visite officielle de 4 jours

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé mercredi à Sydney, en Australie, pour une visite de quatre jours durant laquelle il va discuter avec son homologue local Malcolm Turnbull. L’évènement est historique, Netanyahu étant le premier Prem lire plus

Belga

22 février 2017 Colombie: le désarmement des Farc débutera le 1er mars

Le désarmement des Farc en Colombie débutera le 1er mars, a indiqué mardi le gouvernement qui a signé en novembre un accord de paix avec la plus importante guérilla du pays, pour mettre fin à plus de 52 ans de conflit armé. « Nous commencerons la remis lire plus

Belga

22 février 2017 Italie: accord entre le gouvernement et les chauffeurs de taxis, qui suspendent leur grève

Les chauffeurs de taxi italiens, en grève depuis six jours pour protester contre la concurrence jugée déloyale des systèmes de voitures avec chauffeur (VTC), comme Uber, sont parvenus mardi soir à un accord avec le gouvernement, a annoncé celui-ci. Les chauf lire plus

Belga

22 février 2017 Crise des migrants – François Hollande appelle Londres à prendre ses responsabilités quant aux mineurs migrants

Le président français François Hollande a appelé mardi le Royaume-Uni à « prendre ses responsabilités » en accueillant les mineurs migrants isolés actuellement en France mais qui ont de la famille outre-Manche. « La France prend sa part de l’effort europ lire plus

Belga

22 février 2017 Les discours clivants et de déshumanisation font reculer les droits humains

« L’utilisation cynique des discours rejetant la faute sur les ‘autres’ et distillant la peur et la haine a atteint des niveaux inégalés depuis les années 30 » l’an dernier, dénonce mercredi Amnesty International dans son rapport annuel. Les « politiques de diabolisation » me lire plus

Belga

22 février 2017 La Belgique inquiète de plus en plus Amnesty International

Depuis quelques années, la Belgique est devenue un point d’attention problématique pour l’organisation internationale de défense des droits humains Amnesty International, a déclaré le président de l’aile francophone belge, Philippe Hensmans, lors de la pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/