facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Au cinéma, la danse mène le bal de la rentrée

Les films de danse se bousculent sur les écrans: après le documentaire « Relève » sur Benjamin Millepied et le long métrage « La Danseuse » avec Soko et Lily-Rose Depp, « Polina » d’Angelin Preljocaj et Valérie Müller sort le 16 novembre et le dessin animé « Ballerina » le 14 décembre. Sans oublier des sorties plus confidentielles, comme « Elektro Mathematrix » de la chorégraphe Blanca Li ou « Anna Halprin et Rodin », une exploration des méthodes d’enseignement de la chorégraphe américaine, âgée de 96 ans.

« Il y a toujours eu beaucoup de films sur la danse », explique Stéphane Bouquet, programmateur à la Nouvelle cinémathèque du Centre national de la Danse à Pantin.

« La danse a été énormément filmée dés les tout débuts du cinéma, elle représente presque un tiers des films dans les cinq premières années, pour une raison très simple: la caméra était fixe, mais le cinéma voulait montrer le mouvement, donc on filmait des danseurs qui bougeaient devant la caméra! »

Le genre comprend de grands succès publics, comme « Les Chaussons rouges », film mythique de Michael Powell de 1948 qui a inspiré plusieurs générations de danseurs, ou plus récemment « Billy Elliott » (2000) et ‘Black Swan » (2010).

« Les films documentaires peuvent aussi réserver des surprises », constate Stéphane Bouquet. Si le succès de « Pina », le film de Wim Wenders sur Pina Bausch était attendu, « Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch », documentaire où on voit la chorégraphe transmettre sa pièce Kontakthof à des adolescents l’était beaucoup moins.

« Ces dix dernières années, on a assez peu de grands films de danse chorale, comme Les demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, mais plutôt des films autour de héros de la danse. Cela correspond à une phase individualiste de la société dans son ensemble », estime-t-il.

« La Danseuse » de Stéphanie di Giusto est centrée sur deux figures d’exception, l’Américaine Loïe Fuller, créatrice de la danse serpentine et icône de la Belle Epoque (incarnée par la chanteuse et actrice Soko) et la « danseuse aux pieds nus » Isadora Duncan (Lily-Rose Depp).

« Polina », inspiré par la bande dessinée à succès de Bastien Vivès (2011), décrit le parcours de la jeune danseuse russe prodige Polina Semionova. On la voit s’entraîner à la rude école russe de la danse classique, avant de trouver sa voie dans la danse contemporaine.

Pour la réalisation de « Polina », les ballets « modernes-classiques » du chorégraphe Angelin Preljocaj ont nécessité 6 mois de répétitions avec des interprètes professionnels et l’actrice Juliette Binoche, explique le producteur Didier Creste.

« Polina », qui a coûté 4 millions d’euros, un budget plutôt modeste, sera rentable à partir de 300.000 entrées. La BD de Bastien Vivès, couronnée de plusieurs prix dont celui du Festival d’Angoulême, s’est vendue à près de 100.000 exemplaires.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Otan: le ministre américain de la Défense assure l'engagement "inébranlable" de Washington

Le ministre américain de la Défense James Mattis a affirmé lundi lors d’un appel avec son homologue britannique Michael Fallon que l’engagement des Etats-Unis envers l’Otan était « inébranlable », a rapporté le porte-parole du Pentagone dans un communiqu lire plus

Belga

24 janvier 2017 RDC : deux médias d'opposition émettent après un mois de suspension

Deux médias congolais d’opposition dont le signal avait été coupé depuis plus d’un mois ont pu émettre de nouveau lundi, a-t-on appris auprès de leur directeur à Kinshasa. « Le signal de Radio liberté et [celui] de CCTV [Canal Congo tél lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre lire plus

Belga

24 janvier 2017 USA: la nomination de Rex Tillerson à la diplomatie franchit un premier cap

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé lundi la nomination par Donald Trump de Rex Tillerson, ancien PDG d’ExxonMobil, à la tête du département d’Etat, malgré l’opposition démocrate. Les sénateur lire plus

Belga

24 janvier 2017 Des embryons de chevaux de course vendus pour 26.000 euros lors d'une première mondiale

La toute première vente aux enchères en ligne d’embryons de chevaux de course réalisée sur le site et-auction.com a rapporté plusieurs dizaines de milliers d’euros, a indiqué l’organisateur Björn Van Bunder lundi. L’embryon de la jument Candy, appartena lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Kim Clijsters entre mardi dans le Hall of Fame du tennis

Kim Clijsters a été nominée au mois de septembre pour rejoindre en 2017 le Hall of Fame de tennis. Elle est aujourd’hui officiellement choisie. L’ancien N.1 mondial l’Américain Andy Roddick et la joueuse néerlandaise en fauteuil roulant Monique Kalkman-van den Bosc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/