Au 1er janvier, les Californiens pourront trinquer chez leur coiffeur

A partir du 1er janvier, les Californiens seront officiellement autorisés à siroter un verre d’alcool pendant qu’ils se font couper les cheveux ou tailler la barbe. Les clients se voyaient déjà depuis quelques années offrir du vin ou une bière dans cet Etat américain mais la pratique était souvent discrète, car interdite sans licence. A partir de 2017, les salons de beauté auront le droit, grâce à une nouvelle loi, de proposer jusqu’à 35 centilitres de bière – entre un demi et une pinte – ou un grand verre de vin à leurs clients sans avoir besoin de licence.

Cette mesure, promulguée en septembre, était réclamée par nombre des 42.000 salons de beauté de Californie. Mais elle n’est pas applaudie par tous, les associations de lutte contre l’alcoolisme craignant notamment qu’elle ne facilite l’accès des mineurs à l’alcool.

Les salons de coiffure « ont toujours eu le droit de demander une licence s’ils voulaient servir de l’alcool », souligne Jim Kooler, d’un groupe de lutte contre la consommation d’alcool chez les jeunes, « the California Friday Night Live Partnership ». « Avec cette nouvelle loi, ils pourront le faire sans licence, sans formation et sans supervision », déplore-t-il.

Partager l'article

30 décembre 2016 - 11h00