facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentat lors d'un mariage à Gaziantep – La Turquie s'efforce d'identifier le très jeune kamikaze de Gaziantep

La Turquie tentait lundi d’identifier le très jeune kamikaze qui s’est fait sauter, tuant 51 personnes lors d’une grande fête de mariage kurde à Gaziantep (sud-est), très probablement pour le compte de l’organisation Etat islamique (EI). Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche que l’attentat de la veille avait été perpétré par « un kamikaze qui avait entre 12 et 14 ans et qui soit s’est fait exploser, soit portait des explosifs actionnés à distance ». Il a dit de nouveau que les premières informations montraient que l’EI avait perpétré cet attentat, le plus meurtrier de l’année en Turquie. La majorité des morts sont des enfants ou des adolescents, a indiqué lundi la presse, et 29 des 44 personnes tuées ayant été identifiées jusqu’à présent avaient moins de 18 ans. Un responsable turc a ajouté qu’au moins 22 morts étaient des enfants de moins de 14 ans.

M. Erdogan a également expliqué dimanche que l’EI avait essayé de « se positionner » à Gaziantep, une grande ville située juste à 60 km au nord de la frontière avec la Syrie et où affluent les nombreux réfugués syriens qui fuient la guerre depuis cinq an et demi dans leur pays. Le quotidien Hurriyet a indiqué que des tests d’ADN était en cours pour déterminer l’identité du kamikaze. Il est possible qu’il soit arrivé de Syrie, mais l’EI a implanté des cellules en Turquie, notamment à Gaziantep et à Istanbul, a rappelé son éditorialiste Abdulkadir Selvi.

Les forces de sécurité turques pensent que l’attaque a été menée par les djihadistes en représailles aux offensives des milices kurdes et de l’opposition syrienne soutenue par Ankara contre l’EI en cours en Syrie. « Nous payons le prix d’une bataille contre l’EI », a ecrit l’éditorialiste.

Le chef du parti prokurde HDP (Parti démocratique des Peuples), Selahattin Demirtas a annoncé dans un communiqué que « tous ceux qui ont été tués étaient kurdes ». Les jeunes mariés — un couple qui avait fui les combats de la région de Siirt pour venir à Gaziantep dans l’espoir d’y trouver la paix — ont survécu mais sont traumatisés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mai 2017 Explosion à Manchester – La police confirme 19 décès et une cinquantaine de blessés

La police de Manchester a communiqué vers 01h10, dans la nuit de lundi à mardi (02h10 HB), un premier bilan chiffré de l’explosion qui a eu lieu lundi soir à la Manchester Arena après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. « Jusqu’à pr lire plus

Belga

23 mai 2017 Les services de secours toujours à pied d'œuvre à la Manchester Arena

La police de Manchester a indiqué dans la nuit de lundi à mardi, vers 00h30 (1h30 en Belgique), que les services de secours sont toujours à pied d’œuvre à la Manchester Arena, environ deux heures après « l’incident » qui y a fait plusieurs morts et bless lire plus

Belga

23 mai 2017 "Incident" inconnu à la Manchester Arena: la police confirme des décès

Des internautes britanniques ont rapporté lundi soir avoir entendu un bruit d’explosion à la Manchester Arena, dans le nord de l’Angleterre, juste après la fin du concert de la chanteuse Ariana Grande. Selon les messages relayés sur Twitter, le bruit entendu aurait provoq lire plus

Belga

23 mai 2017 Pas d'accord sur la dette grecque

La zone euro et le FMI ne sont pas parvenus à un accord lundi soir au sujet de la dette grecque. L’objectif était de préparer un éventuel allègement de dette, qui permettrait au FMI de participer au programme d’aide à la Grèce. Mais une telle solution lire plus

Belga

23 mai 2017 Le Conseil de sécurité de l'ONU dénonce le dernier tir de missile nord-coréen

Le Conseil de sécurité des Nations unies a « fermement condamné » lundi le dernier tir de missile effectué par la Corée du Nord dimanche et menacé Pyongyang de sanctions renforcées, à la veille d’une réunion d’urgence. Les 15 pays membres lire plus

Belga

22 mai 2017 Couvin: le policier à la "croix des Templiers" s'est exprimé lors d'un conseil de police

Un conseil de police extraordinaire s’est tenu lundi soir à huis clos à Couvin pour évoquer la polémique liée à la croix des Templiers arborée par un des policiers de la zone des Trois Vallées sur son gilet pare-balles depuis le 1er janvier 201 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/