Attentat à Nice – Le gouvernement flamand observe une minute de silence

Les ministres du gouvernement flamand ont observé une minute de silence, vendredi matin sur la place des Martyrs à Bruxelles, en hommage aux victimes de l’attentat de Nice. Ce dernier a fait au moins 84 victimes, tandis que 18 personnes sont toujours en état d’urgence absolue. Le ministre-président flamand Geert Bourgeois a présenté ses condoléances au gouvernement et au peuple français. « Cette attaque était sans aucun doute dirigée contre notre société occidentale, contre des gens qui profitaient de leurs vacances, de leur fête nationale », a-t-il indiqué dans une courte allocution. M. Bourgeois a salué l’action des secouristes et des passants qui sont venus en aide aux victimes. « Quand certains commettent des attentats lâches, il y a aussi des preuves d’amour et d’unité qui émergent. Ces gens montrent la force de la démocratie, de nos valeurs et de nos normes. »

Partager l'article

15 juillet 2016 - 10h50