facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attaque chimique en Syrie – Les déclarations US sur Assad favorisent ses "crimes", affirme l'opposition

L’opposition syrienne a affirmé mercredi que les récentes déclarations américaines sur le sort du président syrien Bachar al-Assad lui donnaient « une opportunité pour commettre de nouveaux crimes », après l’attaque chimique présumée imputée au régime. « Jusqu’à maintenant, cette administration n’a rien fait et a adopté une attitude de spectateur et fait des déclarations qui donnent au régime une opportunité pour commettre de nouveaux crimes », a déclaré le vice-président de la Coalition nationale syrienne, Abdelhakim Bachar, lors d’une conférence de presse à Istanbul.
Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson avait déclaré lors d’une visite en Turquie la semaine dernière que le sort du président Assad devait être décidé par « le peuple syrien ». « Il faut choisir ses batailles », avait de son côté déclaré l’ambassadrice américaine à l’Onu Nikki Haley, jugeant que la priorité de Washington n’était plus de se concentrer sur le départ d’Assad.
La Maison Blanche a dénoncé mardi avec fermeté l’attaque chimique meurtrière menée dans le nord-ouest de la Syrie, durcissant soudainement le ton à l’encontre du président Bachar al-Assad qu’elle tient pour responsable de cet « acte odieux ». Cette condamnation s’est cependant accompagnée une nouvelle fois d’un appel à reconnaître la « réalité politique » en Syrie, illustrant le désarroi du nouvel occupant de la Maison Blanche face à une guerre qui a déjà fait plus de 320.000 morts.
L’opposition réclame le départ d’Assad tout comme l’a fait pendant longtemps l’administration de Barack Obama, bien que celle-ci se soit abstenue lors de ses derniers mois au pouvoir de lancer des appels en ce sens, laissant implicitement entendre qu’elle ne serait pas hostile à son éventuel maintien.
Abdelhakim Bachar a estimé lors de sa conférence de presse à Istanbul que le régime d’Assad présentait « un plus grand danger que celui posé par Daech (le groupe Etat islamique) et le Front al-Nosra », la branche syrienne d’Al-Qaïda, rebaptisé aujourd’hui Fateh al-Cham. « Tant que ce régime est en place il ne sera pas possible de vaincre le terrorisme. Même si Daech et al-Nosra venaient à être éliminés, ce régime créerait de nouveaux groupes terroristes pour demander au monde de choisir entre lui ou le terrorisme », a ajouté M. Bachar.
Réitérant les accusations de l’opposition tenant le régime syrien pour responsable de l’attaque qui a fait au moins 72 morts mardi à Khan Cheikhoun dans la province d’Idleb, il a affirmé que M. Assad « commet des massacres qui rappellent ceux commis en Bosnie-Herzégovine pendant le conflit dans les Balkans ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Le groupe djihadiste EI revendique l'attaque de Cambrils en Espagne

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi l’attaque meurtrière dans la station balnéaire de Cambrils en Espagne, où une voiture a foncé sur la promenade du front de mer avant de percuter une voiture de police, selon un communiqué. L’EI, qu lire plus

Belga

19 août 2017 La Roumanie propose d'accueillir près de 2.000 réfugiés

La Roumanie a proposé d’accueillir près de 2.000 nouveaux réfugiés de Grèce et d’Italie, a annoncé le ministre roumain des Affaires étrangères Teodor Melescanu, cité samedi par les médias locaux. « Nous avons fait récemment lire plus

Belga

19 août 2017 USA: un policier tué et cinq autres blessés par balles en une nuit

Un policier a été tué par balles et cinq autres blessés dans la nuit de vendredi à samedi dans les Etats de Floride (sud-est) et Pennsylvanie (nord-est) aux Etats-Unis, incitant le président Donald Trump à poster un message de soutien aux forces de l’ lire plus

Belga

19 août 2017 Russie: un homme poignarde 7 personnes à Sourgout, la piste terroriste non privilégiée

Un homme a poignardé samedi au moins sept personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie, avant d’être abattu par la police qui a annoncé ne pas privilégier la piste de « l’attentat terroriste ». L’homme « a attaqué des passants, blessant au couteau huit lire plus

Belga

19 août 2017 Mali: le président suspend la révision constitutionnelle

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a décidé de « surseoir » à l’organisation d’un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l’opposition, a-t-il annoncé dans un discou lire plus

Belga

19 août 2017 Attentats en Catalogne – La police espagnole toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub

Les autorités espagnoles sont samedi toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub, qui pourrait être le conducteur de la camionnette ayant fauché des dizaines de personnes sur les Ramblas jeudi à Barcelone. Les enquêteurs doutent du fait que Moussa Oukabir, u lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/