Al Pacino et les Eagles honorés par le Kennedy Center à Washington

Le groupe de rock Eagles, l’acteur Al Pacino et la chanteuse Mavis Staples sont parmi les lauréats des 39e Honneurs du Kennedy Center, le prix culturel le plus prestigieux de Washington, a annoncé jeudi la grande salle de spectacles de la capitale américaine. La pianiste Martha Argerich et le musicien James Taylor sont les autres lauréats de ces Honneurs qui, chaque année, récompensent cinq artistes ou célébrités pour leur contribution à la culture américaine.

Ces lauréats « représentent ce qui est possible lorsque la créativité n’est pas juste entretenue mais libérée », a déclaré le président du Kennedy Center David Rubenstein dans un communiqué.

Ils seront reçus par Barack Obama lors d’un gala à la Maison Blanche le 4 décembre, qui sera présenté à la télévision le 29 décembre.

Le choix d’Al Pacino n’est pas une surprise tant l’acteur est une légende du cinéma américain avec ses rôles dans « Le Parrain » ou « Scarface ». Il a incarné « certains des rôles les plus percutants de notre époque sur scène comme à l’écran », a relevé M. Rubenstein.

Les Eagles aussi étaient attendus et avaient en réalité renoncé à participer à la cérémonie l’année dernière en raison de la santé défaillante de Glenn Frey. Le guitariste et co-compositeur du tube planétaire « Hotel California » est décédé en janvier à l’âge de 67 ans.

Le groupe américain a « ouvert la voie aux musiciens et artistes non conformistes », a relevé David Rubenstein qui a aussi salué le talent de Mavis Staples, dont la musique blues et gospel fut une « toile de fond » du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis.

A propos de James Taylor, il dit que sa musique est « la bande originale de notre pays ». Martha Argerich, née en Argentine, a commencé à se produire aux Etats-Unis en 1965 pour devenir l’une « des plus grandes pianistes des 20e et 21e siècles », a-t-il encore commenté.

Partager l'article

24 juin 2016 - 09h05