Accident de car en Italie: la Hongrie sous le choc

La Hongrie commémorait dimanche les victimes de l’accident du car transportant des adolescents hongrois, qui a pris feu dans la nuit de vendredi sur une autoroute du nord de l’Italie, faisant 16 morts et de nombreux blessés. Alors qu’une journée nationale de deuil a été décrétée pour lundi par le Premier ministre Viktor Orban, le drame a soulevé une vive émotion dans tout le pays. Le cardinal hongrois Péter Erdo a souhaité que toutes les messes de dimanche soient dédiées « aux malheureux qui sont morts et au rétablissement rapide des survivants ».

Près de l’élégant lycée Pal Szinyei-Merse du centre de Budapest où étaient scolarisées les jeunes victimes, les hommages n’ont pas cessé depuis samedi. Devant l’établissement surmonté d’un fanion noir, des dizaines de fleurs et de bougies ont été déposées et des rassemblement spontanés se sont tenus.

Lundi, « des drapeaux noirs seront hissés sur les bâtiments publics » et toutes les écoles rendront hommage aux victimes, a indiqué le service de presse du Premier ministre.

Le drapeau hongrois sera également baissé à mi-mat devant le parlement, en présence du Président de la république János Ader.

Seize personnes ont été tuées et 28 ont été blessées lorsque le car a pris feu vendredi soir après avoir heurté une pile de pont à une sortie d’autoroute près de Vérone (nord-est de l’Italie).

Partager l'article

22 janvier 2017 - 13h35