facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

A la convention du parti républicain, les démocrates ouvrent un "musée Trump"

Quand le parti républicain, réuni en convention à Cleveland, peine à redorer l’image de son candidat à la Maison Blanche Donald Trump, les démocrates en profitent pour ouvrir un « musée » éphémère sur le milliardaire pour mieux dénoncer ses contradictions. « On voulait aller en arrière et fouiller les décennies » passées de la vie de Trump, explique un porte-parole du groupe de soutien au parti démocrate American Bridge 21st Century, Kevin McAlister. L’objectif était de mettre en lumière les contradictions entre les discours du candidat et ses décisions passées, ou encore de rappeler quelques-unes de ses controverses, comme celles sur les femmes.

L’association American Bridge 21st Century, financée notamment par des syndicats et le milliardaire George Soros, soutien de longue date des démocrates, a passé toute l’année dernière à rassembler des éléments de la biographie de Trump, explique M. McAlister. Des cours de l’université Trump ont ainsi été exposés pour rappeler que d’anciens étudiants ont porté plainte en 2010 contre le magnat, qu’ils accusent de les avoir escroqués. Cette structure à but lucratif ne délivrait pas de diplômes mais proposait, moyennant finances, des séminaires censés dévoiler « les secrets du succès de Donald Trump », qui se sont révélés être des coquilles vides, selon une des plaintes collectives.

Des photos ont aussi été exposées pour relater un événement avec Miss Univers 1996, Alicia Machado, quand Trump était le propriétaire du concours de beauté. On la voit, sur des images datant d’après son sacre, faire de la gym sous le regard de Trump qui avait publiquement souligné sa prise de poids après le concours. Mme Machado a confié début 2016 s’être sentie harcelée à l’époque par Trump. « C’est sûr que ce n’est pas quelqu’un de bon », a-t-elle dit. Parmi les autres souvenirs exposés au « musée » éphémère figurent plusieurs t-shirts, un jeu de société Trump et un costume de sa marque fabriqué au Mexique, quand le candidat critique la délocalisation des emplois américains à l’étranger. « Ca pue l’hypocrisie », explique M. McAlister en montrant le costume.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 janvier 2017 Gibraltar et le Royaume-Uni sont un même Etat

Gibraltar et le Royaume-Uni doivent être considérés comme un seul et même Etat en ce qui concerne la libre prestation des services, a estimé jeudi l’avocat général près la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE). La CJUE a ét lire plus

Belga

19 janvier 2017 "Le monde de Dory" et "Deadpool" primés aux People's Choice Awards

« Le monde de Dory », « Deadpool » et la star du petit écran Ellen DeGeneres ont été mercredi les grands gagnants des People’s Choice Awards, prix du cinéma, de la télévision et de la musique. Ils sont décernés par un vote public sur internet, cont lire plus

Belga

19 janvier 2017 Pas de consensus pour une commission parlementaire européenne sur les attentats

La mise sur pied d’une commission parlementaire européenne sur les attentats de Paris, Bruxelles et Berlin ne semble pour l’instant pas faire l’objet d’un consensus au sein des groupes politiques du Parlement européen. Le chef de file du PPE (droite et centre-droit), Manfred Weber, ava lire plus

Belga

19 janvier 2017 Un centre commercial de 15 étages s'effondre à Téhéran

Un centre commercial de 15 étages, dans lequel un incendie s’était déclaré et qui venait d’être évacué, s’est effondré jeudi à Téhéran, selon des images diffusées en direct à la télévision publiqu lire plus

Belga

19 janvier 2017 Publifin – M. Di Rupo annonce des mesures de transparence et de décumul

Le président du PS, Elio Di Rupo, présentera rapidement plusieurs mesures pour assainir et moraliser le fonctionnement des intercommunales, a-t-il indiqué jeudi en réaffirmant sa confiance envers le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, en difficulté de lire plus

Belga

19 janvier 2017 Les Lokerse Feesten annoncent la venue des Pixies

Le groupe de rock américain Pixies se produira en août aux Lokerse Feesten (Fêtes de Lokeren), a annoncé jeudi matin l’organisation du festival. Le « groupe culte de rock de la fin des années 1980, début des années 1990, connaît un retour en force, lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/