facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

A la convention du parti républicain, les démocrates ouvrent un "musée Trump"

Quand le parti républicain, réuni en convention à Cleveland, peine à redorer l’image de son candidat à la Maison Blanche Donald Trump, les démocrates en profitent pour ouvrir un « musée » éphémère sur le milliardaire pour mieux dénoncer ses contradictions. « On voulait aller en arrière et fouiller les décennies » passées de la vie de Trump, explique un porte-parole du groupe de soutien au parti démocrate American Bridge 21st Century, Kevin McAlister. L’objectif était de mettre en lumière les contradictions entre les discours du candidat et ses décisions passées, ou encore de rappeler quelques-unes de ses controverses, comme celles sur les femmes.

L’association American Bridge 21st Century, financée notamment par des syndicats et le milliardaire George Soros, soutien de longue date des démocrates, a passé toute l’année dernière à rassembler des éléments de la biographie de Trump, explique M. McAlister. Des cours de l’université Trump ont ainsi été exposés pour rappeler que d’anciens étudiants ont porté plainte en 2010 contre le magnat, qu’ils accusent de les avoir escroqués. Cette structure à but lucratif ne délivrait pas de diplômes mais proposait, moyennant finances, des séminaires censés dévoiler « les secrets du succès de Donald Trump », qui se sont révélés être des coquilles vides, selon une des plaintes collectives.

Des photos ont aussi été exposées pour relater un événement avec Miss Univers 1996, Alicia Machado, quand Trump était le propriétaire du concours de beauté. On la voit, sur des images datant d’après son sacre, faire de la gym sous le regard de Trump qui avait publiquement souligné sa prise de poids après le concours. Mme Machado a confié début 2016 s’être sentie harcelée à l’époque par Trump. « C’est sûr que ce n’est pas quelqu’un de bon », a-t-elle dit. Parmi les autres souvenirs exposés au « musée » éphémère figurent plusieurs t-shirts, un jeu de société Trump et un costume de sa marque fabriqué au Mexique, quand le candidat critique la délocalisation des emplois américains à l’étranger. « Ca pue l’hypocrisie », explique M. McAlister en montrant le costume.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 Ghost in the Shell: rencontre futuriste entre Scarlett Johansson et Juliette Binoche

Scarlett Johansson, en femme cybernétique, et Juliette Binoche, en médecin d’une époque révolue, se rencontrent pour la première fois dans « Ghost in the shell », œuvre américaine adaptée d’un célèbre film japonais d’animation, sur l lire plus

Belga

29 mars 2017 "Valérian", un rêve de jeunesse pour Luc Besson

« Valérian et la Cité des Mille Planètes » est un projet qui occupait une place particulière pour Luc Besson: cette histoire de science-fiction obsédait le réalisateur français depuis ses 10 ans. Le cinéaste de 58 ans a pourtant déj lire plus

Belga

29 mars 2017 Un portail web répertorie tous les acteurs et intervenants du secteur musical en FWB

Un nouveau portail web qui a pour objectif de répertorier tous les acteurs et intervenants du secteur musical en Fédération Wallonie-Bruxelles, a été lancé en ce mois de mars, indique mercredi le Conseil de la Musique. L’intégrale de la musique (idlm) lire plus

Belga

29 mars 2017 Jésus en comédie musicale: Pascal Obispo et Christophe Barratier en coulisses

Dix-sept ans après « Les Dix commandements » et cinq ans après « Adam et Eve », Pascal Obispo, avec Christophe Barratier, le réalisateur du film « Les Choristes » à la mise en scène, dévoilera en octobre sa troisième comédie musicale, « Jésus, lire plus

Belga

29 mars 2017 Chine : Un international perd un match puis sa femme et sa réputation

Mauvaise passe. Un footballeur chinois, auteur d’une bourde qui a donné la victoire à l’Iran lors d’un match qualificatif pour la Coupe du monde, a également perdu mercredi sa réputation lorsque sa femme l’a accusé d’adultère et réclamé publiqu lire plus

Belga

29 mars 2017 Une série télé sur "El Chapo" fin avril

Le groupe de télévision américain hispanophone Univision prépare, pour fin avril, une série sur le trafiquant de drogue mexicain Joaquin Guzman alias « El Chapo », qui sera diffusée, dans un second temps, sur la plateforme Netflix. « El Chapo » (59 ans) a lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/