11/9: Ryad met en garde contre les "conséquences désastreuses" du vote anti-saoudien

Le gouvernement saoudien a appelé jeudi le Congrès américain à agir pour parer « aux conséquences désastreuses » de sa loi anti-saoudienne sur les attentats du 11-Septembre. Cette loi est « une source de grande inquiétude », a déclaré un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères qui, cité par l’agence officielle Spa, a invité « le Congrès américain à entreprendre les mesures nécessaires pour parer aux conséquences désastreuses et dangereuses » de cette loi sur les relations entre les Etats.
Mercredi, le Congrès américain a rejeté à une très large majorité un veto du président Barack Obama sur une loi autorisant les proches de victimes du 11-Septembre à poursuivre en justice l’Arabie saoudite.
Cette loi « affaiblit l’immunité des Etats », une situation qui « aura un impact négatif sur tous les Etats, y compris les Etats-Unis », a prévenu le porte-parole saoudien, soulignant l’opposition de l’administration du président Obama à ce texte.
Ce texte a recueilli « l’opposition de plusieurs Etats », a encore dit le porte-parole saoudien, en espérant que « la sagesse prévaudra ».
L’Arabie saoudite, qui ressent comme « un coup de poignard dans le dos » le vote hostile du Congrès, pourrait riposter en réduisant sa coopération avec Washington, notamment dans le contre-terrorisme, on indiqué des experts.

Partager l'article

30 septembre 2016 - 01h10