Un arrêté interdit tout rassemblement autour de l’hôtel du président turc Erdogan à Bruxelles

BELGIUM POLITICS MEETING MAYORS PARIS AND BRUSSELSLes bourgmestres de Bruxelles, Ixelles et Saint-Gilles ont pris mercredi matin un arrêté interdisant tout rassemblement dans un périmètre autour de l’hôtel bruxellois qui doit héberger le président turc Recep Tayyip Erdogan, place Stéphanie.

Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur avait évoqué l’imminence de cet arrêté mercredi sur La Première (RTBF). L’arrêté a depuis été pris et confirmé. Un rassemblement public des partisans de M. Erdogan, prévu mercredi à 18h00 devant cet hôtel, avait déjà été interdit mardi, après analyse des risques de trouble à l’ordre public.

Yvan Mayeur avait une nouvelle fois soulevé la question lors du conseil communal de lundi, arguant qu’il n’était pas possible d’assurer l’ordre public et la sécurité de centaines de personnes alors que la capitale reçoit ce mercredi le président américain Donald Trump ainsi que les chefs d’État et de gouvernement des autres États membres de l’OTAN, dont la Turquie.

La page Facebook de l’événement signalait la participation de quelque 700 personnes. « Nous remarquons que les manifestations des Turcs sont devenues violentes ces derniers temps. Une preuve en est les troubles qui ont éclaté près de l’ambassade », a expliqué M. Mayeur.

Des échauffourées s’étaient produites début mars, en marge de la tenue du référendum qui a conféré de nouveaux pouvoirs au président turc Erdogan. Trois personnes avaient été blessées à l’arme blanche.

(Belga)

Partager l'article

24 mai 2017 - 09h21