Commission de vigilance du PS : le sort de Mayeur et de Peraïta ne sera pas décidé ce vendredi

samusocial_mayeur_peraitaLa commission de vigilance de la fédération bruxelloise du Parti Socialiste ne se prononcera pas vendredi sur le sort de l’ex-bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, et de l’ex-présidente du CPAS Pascale Peraïta, a-t-elle fait savoir vendredi matin via l’agence Belga.

Les cas des (ex-)mandataires de la Ville font l’objet d’un examen approfondi de leur situation au sein du parti, après des révélations dans la presse au sujet de la gestion du Samusocial, association d’aide aux sans-abri de la capitale. Cette gestion est actuellement disséquée par une commission d’enquête mise sur pied par les députés bruxellois.

Les quotidiens Le Soir et De Standaard avaient annoncé vendredi matin que la commission de vigilance se réunirait dans la journée pour prendre une décision à ce sujet. Celle-ci a cependant fait savoir de son côté qu’elle se réunirait bien vendredi mais pour procéder à une étape intermédiaire de la procédure.

M. Mayeur et Mme Peraïta ont été entendus, chacun par deux délégués, semble-t-il différents, de la commission.

Vendredi, la commission analysera le dossier constitué au départ de cet entretien. Les deux intéressés seront ensuite convoqués par la commission avant que celle-ci ne prenne une décision.

(Belga)

Partager l'article

30 juin 2017 - 11h02