Découvrez   

Un Bruxellois héroïque sauve un chien dans un lac gelé du Bois de la Cambre

Un joueur de hockey bruxellois a plongé, vendredi vers 15h, dans les eaux gelées du lac du Bois de la Cambre pour porter secours à un chien, indique le club Royal Léopold Hockey, qui a partagé la vidéo sur ses réseaux sociaux.

Notre héros du jour s’appelle Arno Verdoodt : ce jeune homme de 18 ans, hockeyeur et étudiant à l’Université Saint-Louis, a traversé le lac gelé du Bois de la Cambre, avant de sauter à l’eau pour secourir un chien, indique ce mardi Bruzz, reprenant l’information diffusée par le Royal Léopold Club Hockey.

Selon le club, qui a partagé la vidéo sur sa page Facebook, le hockeyeur faisait un jogging dans le bois, alors qu’il a vu ce chien pris dans les glaces. On voit notamment que plusieurs passants se sont arrêtés, et encouragent le jeune homme, qui a été accueilli par des applaudissements à son retour au sec.

Celui qui ose encore dire que le Léo n’est pas un club de gentlemen… et que nos jeunes n’osent pas se jeter à l’eau… Bravo Arno Verdoodt ! Comme quoi, tout peut arriver quand on fait son jogging, même Arno à l’eau“, commente avec humour le club ucclois, sur Facebook.

Je me suis dit que c’était nécessaire, sinon il allait mourir

Notre rédaction est parvenue à contacter le jeune homme, qui nous relate l’événement. “Je courais au Bois de la Cambre, et je vois une trentaine de personnes qui sont immobilisées, qui fixent quelque chose dans l’étang. En me rapprochant, je vois que c’est un chien, en train de se débattre, qui essaie de remonter sur la glace. Et donc je m’arrête, je pose des questions aux gens, pour savoir si les pompiers ont été appelés, depuis combien de temps le chien était dans l’eau. Au fur et à mesure, le chien a arrêté de se débattre“, nous explique Arno Verdoodt.

Ni une, ni deux, le jeune homme décide de venir en aide au chien.  “Je me suis dit que c’était nécessaire, parce que sinon il allait mourir, les pompiers allaient arriver en retard. Je suis monté sur le rebord, j’ai testé la solidité de la glace avec mes pieds. Tout le monde me disait de ne pas y aller, que c’était trop dangereux. Une personne m’a dit que j’aurais normalement pied, et que je pourrais donc facilement remonter sur la glace. Je me suis à moitié déshabillé, puis j’ai rampé sur la glace“.

Le hockeyeur s’est ensuite approché du chien, toujours pris dans la glace, “mais elle était fragile à cet endroit-là. La glace s’est brisée, et je suis tombé dans l’eau. Puis, j’ai remonté le chien, et je suis remonté moi-même sur la glace, et j’ai rampé vers le bord“.

Le jeune homme pris en charge par les pompiers

Suite à sa chute dans l’eau, alors qu’il faisait près de moins dix degrés ce vendredi, Arno a été pris en charge par les pompiers, une dizaine de minutes après. “Ils m’ont réchauffé, car quand je suis sorti de l’eau, j’ai enlevé tous mes vêtements mouillés. Un monsieur m’a donné son pantalon, un autre sa veste, une dame son écharpe. Et puis encore d’autres vêtements secs, car je m’étais mis en caleçon pour ne pas garder mes vêtements mouillés (…) Les pompiers m’ont réchauffé dans leur camion, avec des couvertures de survie“.

 

■ Interview d’Arnaud Bruckner, vidéo du Royal Léopold Club Hockey

Partager l'article

16 février 2021 - 16h52
Modifié le 16 février 2021 - 16h52