Toujours plus d’embouteillages à Bruxelles

D’après une étude de TomTom Traffic Index, publié mercredi, la capitale belge conserve son statut de ville la plus congestionnée du pays. Avec un niveau de congestion de 38% l’année dernière (+1%), cela signifie que les trajets sont en moyenne 38% plus longs que si les rues n’étaient pas encombrées. 

Rapporté à un trajet d’une durée normale d’une demi-heure, les automobilistes mettent 11 à 12 minutes supplémentaires à rejoindre leur destination. Aux heures de pointe, les trajets peuvent durer jusqu’à 77% plus longtemps, particulièrement sur les grands axes que sont la rue de la Loi et la rue du Trône.

La ville de Mons, dont le taux de congestion a presque doublé en un an, se hisse de manière surprenante à la deuxième place du classement belge. Le rapport explique cette hausse par les embarras causés par d’importants travaux sur la proche autoroute E42.

Avec ses 30%, la Belgique se situe entre la France (34%) d’une part et l’Allemagne (27%) et les Pays-Bas (24%) d’autre part. Au niveau mondial, la ville indienne de Bangalore et la capitale philippine Manille occupent les deux premières places avec un score de 71%. La densité routière a augmenté sur les 10 dernières années. Sur les 416 villes étudiées, seules 63 ont fait preuve d’une diminution notable du trafic routier, indique le rapport.

T.Dest avec Belga / Image : Belga

Partager l'article

29 janvier 2020 - 07h03