L’ULB et la VUB collaborent avec Actiris afin d’intensifier leur politique de diversité

L’Université Libre de Bruxelles et sa pendante néerlandophone, la VUB, ont présenté mercredi leur nouvelle politique en matière de diversité à l’embauche, en présence notamment de Cathy Van Remoortere, directrice de l’Observatoire bruxellois de l’Emploi et des services Diversité d’Actiris et du ministre bruxellois de l’Emploi, Bernard Clerfayt (DéFI).

Actiris joue un rôle significatif dans les plans diversité des deux universités qui constituent une primeur dans l’enseignement supérieur en Région-capitale. Il encourage financièrement les acteurs économiques et les organismes publics à adopter de tels dispositifs.

En fonction des variantes, le soutien financier peut atteindre jusqu’à 5.000, voire 10.000 euros.

L’ULB est le deuxième plus gros employeur de la Région bruxelloise. La VUB est le quatrième employeur néerlandophone dans la capitale. Les deux institutions entendent prendre leurs responsabilités dans la lutte en faveur de la diversité et de l’égalité, plus particulièrement pour le personnel encadrant les 40.000 étudiants des différents campus.

Au-delà d’un soutien financier, les universités peuvent notamment compter sur un travail de consultance d’Actiris dans cette politique.

“Nos experts aident à élaborer une politique d’embauche et de personnel inclusive, et la communication qui y est liée”, a expliqué Cathy Van Remoortere.

Belga

Partager l'article

08 janvier 2020 - 18h24