Découvrez   

Les Experts : un gouvernement de plein exercice est la seule solution

Les Experts sont passé en mode estival depuis ce samedi midi. Pour cette première semaine, le politologue, Pascal Delwit, et les experts Christophe Ginisty et Sylvie Lausberg sont revenus sur les institutions belges durant la crise du Covid-19 et sur leur avenir.

Pour Pascal Delwit, les événements n’auraient pas été gérés différemment si nos institutions avaient été centralisées, à part peut-être pour les maisons de repos. Le nombre de ministres ne changent pas pour le politologue puisqu’au départ, c’est la ministre de la Santé fédérale, Maggie De Block (Open VLD) qui a géré comme elle pouvait “et mal”. “Le caractère centralisé ou non centralisé n’est pas un indicateur de bonne gestion. Tout dépend des politiques qui ont été menées avant.”

Pour le politologue, il faut aujourd’hui un gouvernement de plein exercice. “Un gouvernement en affaires courantes ne peut pas prendre de nouvelles initiatives alors qu’un gouvernement de plein exercice peut prendre des mesures nouvelles. On sait qu’on va être devant des défis sociaux. Certains secteurs sont très durement affectés. Et puis nous avons ouvert les vannes et il faudra gérer ce budget.”

Pascal Delwit plaide pour une majorité de 76 députés. “On connait la donne depuis le 26 mai. La construction est mal partie et plus d’un an après les élections, il faudra en tirer les conclusions. Si on ne sait pas former un gouvernement, on ne va pas rester avec un gouvernement en affaires courantes ou de plein exercice s’appuyant sur 38 sièges comme c’est le cas actuellement. A un moment donné, il faudra pouvoir tirer des conclusions sur l’incapacité de former en gouvernement. Les élections peuvent alors avoir du sens surtout que la situation a changé par rapport au 26 mai de l’an dernier.” 

Rien ne dit cependant qu’une solution se dégagerait d’un nouveau scrutin.

V.Lh. – Photo: BX1

Partager l'article

04 juillet 2020 - 13h07
Modifié le 04 juillet 2020 - 13h07