Le chauffard qui a fait l’objet d’une course-poursuite à Koekelberg est relâché

L’automobiliste qui a manqué de renverser un policier à moto lundi soir à Koekelberg, et sur qui ce dernier a ensuite ouvert le feu au terme d’une course-poursuite, a été relâché après audition par un procureur, a déclaré mercredi Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles.
Après avoir abandonné son véhicule à Molenbeek-Saint-Jean lundi soir, le suspect s’était rendu à la police mardi matin. “Le suspect a été auditionné par le procureur du roi et relâché ensuite. Il n’a pas d’antécédents judiciaires. L’enquête suit son cours“, a déclaré Stéphanie Lagasse.

Un jeune automobiliste de 19 ans, qui circulait à bord d’un véhicule muni de plaques d’immatriculation volées, a refusé d’obtempérer aux injonctions d’un policier à moto, lundi vers 17h00, à Koekelberg. Ce dernier a alors pris l’automobiliste en chasse jusqu’à une rue en cul-de-sac où la voiture a dangereusement entamé une marche arrière, manquant de le renverser. L’agent a ensuite tiré à huit reprises en direction de la voiture qui repartait à vive allure, sans blesser le conducteur. Le véhicule a finalement été retrouvé vide près de la station de métro Osseghem à Molenbeek-Saint-Jean.

Le suspect, qui avait pris la fuite à pied, s’est finalement rendu mardi matin dans un commissariat. Il est connu des services de police mais n’a pas d’antécédents judiciaires. Une enquête est en cours pour entrave méchante à la circulation, rébellion armée et vol de plaques d’immatriculation. Par ailleurs, comme la procédure le veut, une enquête portera également sur les coups de feu tirés par le policier.

Belga (Illustration : Google Street View)

Partager l'article

31 juillet 2019 - 13h07