Découvrez   

Jette : 200 personnes transmigrantes menacées d’expulsion rue Longtin

La date d’exécution de l’expulsion est fixée à ce lundi 9 novembre. Les autorités cherchent cependant des solutions. 

Fin octobre, un avis d’expulsion a été prononcé par la juge de paix concernant les occupants d’un bâtiment situé rue Longtin, à Jette. Appartenant à la Fondation Damien, ce bâtiment abrite actuellement environ 200 personnes transmigrantes. Elles pourraient se retrouver à la rue à partir de ce lundi, date effective de l’expulsion.

Le bourgmestre Hervé Doyen et le CPAS de Jette cherchent cependant des solutions, en collaboration avec la Région et le Fédéral, pour éviter cette expulsion en plein mois de novembre, le moratoire sur les expulsions domiciliaires devant normalement englober les squats. Des pistes sont également sur la table pour proposer à ces personnes une alternative plus pérenne.

L.T – Photo: Capture Google Map

Partager l'article

09 novembre 2020 - 12h24
Modifié le 09 novembre 2020 - 12h24