Fusion entre les hôpitaux publics et privés? La question est sur la table

L’hôpital  public Iris Sud va-t-il s’associer au Chirec? Une fusion entre, d’un côté la médecine publique bruxelloise et de l’autre,  le public par excellence? 

Elle a été débattue ce matin lors d’un conseil d’administration extraordinaire, peut-on lire dans le journal le Soir. Cette proposition de rapprochement peut donc surprendre, elle intervient dans le contexte compliqué des hôpitaux de la capitale: “Difficultés financières, pénurie de médecins et surtout obligation fédérale de se regrouper en réseaux” lit-on dans le Quotidien.

En effet, d’ici le premier janvier 2020, les hôpitaux vont devoir se regrouper en quatre réseaux:

  • Un réseau néerlandophone autour de l’UZ Brussel,
  • Un réseau confessionnel centré sur Saint-Luc,
  • Un réseau laïc avec Erasme et les hôpitaux de la Ville de Bruxelles.

“Il reste donc à régler le sort du du Chirec, des Cliniques de l’Europe (Sainte-Elisabeth et Saint-Michel) et de HIS (hôpital d’Iris Sud). Fruit de la fusion des hôpitaux publics d’Anderlecht (Bracops), d’Etterbeek et Ixelles (Etterbeek-Ixelles), de Saint-Gilles (Molière-Longchamp), HIS se retrouve esseulé au sein d’Iris. Et doit se trouve un ou une fiancé(e)”, explique le Soir.

Trouver un partenaire est donc devenu une urgence, un constat qui fait l’unanimité, mais, quant au candidat potentiel, la question divise encore! Un dossier à suivre!

 

Partager l'article

21 janvier 2019 - 14h32