Fête nationale : l’armée se prépare en vue du défilé du 21 juillet, sur le thème de la libération

Les festivités organisées samedi et dimanche à Bruxelles par les autorités fédérales à l’occasion de la Fête nationale seront placées sous le thème du 75e anniversaire de la Libération de la Belgique, avec notamment la participation de véhicules historiques et de vétérans de la Seconde Guerre mondiale au défilé militaire, tout comme l’unique chasseur Spitfire immatriculé en Belgique.

La partie historique verra défiler des participants en costume et des véhicules d’époque, dont des jeeps Willys, des chars Sherman, des semi-chenillés et un impressionnant obusier M7 Priest doté d’un canon de 105 mm, à l’initiative du War Heritage Institute (WHI), le parastatal dépendant de la Défense et chargé de valoriser le patrimoine militaire belge et la mémoire des conflits armés impliquant des Belges.
Des délégations internationales prendront également part au défilé pour illustrer les coopérations menées par la Belgique en matière de défense.

Pour ce 21 juillet, qui marque le 188e anniversaire de la prestation de serment du premier roi des Belges, Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha, le Service public fédéral (SPF) Intérieur, le ministère de la Défense, les polices fédérale et locale et le Syndicat d’initiative Bruxelles Promotion, ont uni leurs forces pour organiser à Bruxelles une série d’activités destinées au grand public étalées sur deux jours, samedi et dimanche.

“L’objectif est de faire de cette Fête nationale un grand événement populaire permettant à l’ensemble des citoyens de participer à un moment festif au cœur de la capitale”, ont expliqué les organisateurs lors d’une conférence de presse au Cinquantenaire. (avec Belga)

Voir aussi : Dernière répétition pour les 75 véhicules civils qui participeront au défilé du 21 juillet (vidéo)

■ Reportage de Jean-Christophe Pesesse et Thierry Dubocquet.

Partager l'article

17 juillet 2019 - 18h16