Sur BX1 TV Maintenant : "Culture sur 10 – Simon Brunfaut"

En streaming, sept spectacles de La Monnaie pour divertir les internautes confinés

Confinement et désœuvrement, voici bien deux mots que le théâtre de La Monnaie n’entend pas faire rimer. Et qui de mieux que Mozart, Verdi ou Ponchielli pour tromper l’ennui dans lequel le coronavirus a plongé la Belgique? L’opéra national de La Monnaie proposera gratuitement sept de ses productions en streaming sur son site web pour régaler les yeux et les oreilles de chacun dès le 21 mars et jusqu’à la fin des vacances de Pâques.

Les œuvres ont été “choisies dans un esprit d’équilibre stylistique et musical”, souligne l’institution. Le public pourra ainsi découvrir de son fauteuil le nouvel opéra de Pascal Dusapin, “Macbeth Underworld”, où les personnages sont hantés par leur mémoire; le Conte du tsar Saltane, “inventif opéra de Rimski-Korsakov” ou encore Lucio Silla, l’opéra de jeunesse de Mozart, également disponible sur OperaVision mardi 24 mars avec les commentaires en direct de la dramaturge Marie Mergeay.

Le spectateur vibrera également devant Aida, le chef d’œuvre intemporel de Verdi, mais aussi l’hymne épique de Wagner à l’amour et la mort “Tristan und Isolde” ; “La Gioconda”, “grand opéra à l’italienne” de Ponchielli et, enfin, l’adaptation futuriste de “Frankenstein” pour le premier opéra de Mark Grey.

La Monnaie entame donc le printemps sur une note virtuelle. Si le théâtre est vide, le spectacle continue en coulisses “pour offrir au public le meilleur de plusieurs siècles d’opéra“.

Belga

Partager l'article

19 mars 2020 - 18h22
Modifié le 19 mars 2020 - 18h22