Découvrez   

Coronavirus : la région augmente sa capacité de dépistage avec un nouveau centre à Anderlecht

Un nouveau centre de testing est inauguré ce lundi à Anderlecht, annonce la commune dans un communiqué. Cela porte à sept le nombre de centres de dépistage régionaux. Dans le même temps, en ce jour de rentrée des classes, la Région rappelle l’importance du dépistage. 

Monté en quatre semaine à la demande de la COCOM, il est installé sur le parking Bizet au 13 rue Félicien Rops, et sera ouvert pour une durée de quatre mois et demi.

D’une capacité de 750 à 1000 tests par jour maximum, selon les demandes, il sera accessible uniquement sur rendez-vous via le site www.testcovid.be.

L’encadrement et le suivi administratif du centre seront assurés par la mobilisation de volontaires issus des rangs du  personnel communal.”, précise la commune. Des gardiens de la paix seront chargés de l’accueil et auront pour mission de vérifier que la personne qui se présente a bien un rendez-vous et une prescription médicale, avant que celle-ci ne soit orientée vers l’infirmer.e qui effectuera le prélèvement. “Tout a été pensé pour que les patients ne passent pas plus de 15 minutes à l’intérieur du centre“, et soient exposées au minimum de contacts, indique encore le communiqué.

Le dépistage reprend pour les asymptomatiques

Pour rappel, les asymptomatiques pourront à nouveau se faire tester dès le 23 novembre. Au terme de la réunion des différents ministres de la Santé, ce samedi, ceux-ci ont annoncé que les tests PCR nasopharyngés pourront reprendre, dès le 23 novembre, pour les personnes asymptomatiques ayant été en contact avec un cas positif de coronavirus.

Dans un communiqué, le Ministre de la Santé, Alain Maron (Ecolo) commente : « En cette journée de retour dans les écoles, je tiens à rappeler à tous les Bruxellois.es l’importance de se faire tester dès les premiers symptômes, et surtout de respecter les règles de quarantaine, même si vous vous sentez simplement enrhumé. C’est indispensable pour limiter la propagation du virus. Il est essentiel que chacun.e d’entre nous poursuive ses efforts, en continuant à respecter les mesures de confinement, d’hygiène et de distance sociale. Par ailleurs, nous testons régulièrement, à titre préventif, le personnel dans les maisons de repos et toutes les institutions de soins implantées sur le territoire régional.  Toutes et tous ensemble, nous pouvons réduire la propagation de la covid-19 ».

Marche à suivre ? Contacter son médecin généraliste ou le 1710 pour ceux.celles qui n’en ont pas, dès l’apparition des premiers symptômes, même légers (nez qui coule, mal de gorge, fièvre, perte du goût ou de l’odorat, etc.). Ensuite, rester chez soi et suivez les conseils du médecin.

Traçage renforcé

En outre, poursuit le cabinet Maron, pour assurer le suivi des personnes ayant eu un contact avec un cas positif, le personnel des centres bruxellois de tracing a aussi été renforcé. « Désormais, 300 agents de call-center et 50 agents de terrain y travaillent quotidiennement afin de mettre en quarantaine au plus vite les personnes ayant été en contact avec un patient malade et interrompre la circulation du virus là où il se trouve.» Détecter les personnes potentiellement contagieuses doit permettre d’éviter à leurs contacts de s’infecter à leur tour.

Rédaction (Photo : Commune d’Anderlecht)

Partager l'article

16 novembre 2020 - 12h55
Modifié le 16 novembre 2020 - 16h47