Le chocolatier Leonidas sort d’une année de croissance

Le chocolatier est présent dans 40 pays.

Le chocolatier belge Leonidas, dirigé depuis mars 2017 par le CEO Philippe de Selliers, a terminé son exercice décalé (juillet 2017 à juin 2018) sur une croissance tant de son chiffre d’affaires que de son ebitda, a-t-il annoncé.

La croissance du chiffre d’affaires atteint 8%, à 93,3 millions d’euros, tandis que celle de l’ebitda (résultat opérationnel) est plus importante encore (+66%), à 13,4 millions d’euros. In fine, le producteur des célèbres pralines a dégagé un bénéfice de 5 millions d’euros.

Croissance en Belgique et au Luxembourg, stabilisation en France

Les ventes affichent une “croissance solide” en Belgique et au Luxembourg, les marchés historiques de Leonidas, tandis qu’elles se sont stabilisées en France. Sous l’égide de son nouveau CEO, Leonidas a notamment accentué sa présence dans les aéroports et posé les jalons d’une présence accrue en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Chine.

Le chocolatier a également investi fortement dans le marketing et lancé quelques nouveaux produits. Fondé en 1913, le producteur de pralines belges incontournable est présent dans plus de 1.300 boutiques spécialisées dans 40 pays.

Belga, image d’illustration

Partager l'article

06 novembre 2018 - 08h52