“Le budget n’est plus réaliste avec la modification de la politique migratoire”, selon Theo Francken

Est-ce que ce budget est réaliste? En matière d’asile, il ne l’est déjà plus“, a répondu mardi matin l’ex-secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), sur les ondes de Radio 1. Le nationaliste était interrogé sur la possibilité que sa formation politique soutienne le budget 2019 à la Chambre.

D’après lui, la politique migratoire est devenue une politique “portes ouvertes” en à peine dix jours. Il ajoute que la nouvelle ministre Maggie De Block (Open Vld) a choisi un mauvais dossier avec la question des réfugiés palestiniens pour montrer qu’elle mène une politique ferme.

Si Theo Francken reconnaît que la N-VA avait défendu le budget 2019 en commission, il souligne que ce dernier est toutefois lié à une action politique et qu’il n’y a désormais “plus personne de la N-VA à la manœuvre pour contrôler la manière dont elle est menée“.

L’ancien secrétaire d’Etat dénonce notamment les changements annoncés par Mme De Block, qui envisage de revoir la limitation du nombre journalier de demandes d’asile enregistrées ou encore d’augmenter le nombre de places d’accueil. D’après lui, ces mesures coûteraient des millions, qui n’ont pas été prévus dans le budget.

Belga

 

Partager l'article

18 décembre 2018 - 09h37