Découvrez   

Bruxelles : 22 inculpés, dont un commissaire de police, dans une affaire de commerce illégal d’armes

Voiture de police Zone Bruxelles Capitale Ixelles - Belga Laurie Dieffembacq

22 personnes sont aujourd’hui inculpées dans le cadre d’une enquête nationale sur un commerce illégal d’armes à feu. Un commissaire de police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a été placé sous mandat d’arrêt, révèle la DH.

L’enquête a débuté en septembre dernier. Dix personnes ont alors été interpellées suite à des perquisitions dans différents lieux de Bruxelles et ailleurs en Belgique, comme à Waterloo, Braine-l’Alleud, Braine-le-Château, Lasne et Tubize, rapporte la DH. 374 armes, 400 kg de munitions et plusieurs véhicules de luxe ont alors été saisis. Ces armes étaient revendues sur Internet, révèle l’enquête.

L’enquête est aujourd’hui toujours en cours, et 22 personnes ont déjà été inculpées. Un commissaire de police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a notamment été placé sous mandat d’arrêt dans le cadre de cette affaire. 56 armes, dont 47 qui n’étaient pas en règle, auraient été retrouvées chez lui. Cette enquête aurait, selon la police, des connexions avec une autre affaire similaire, qui concernerait en outre un trafic de stupéfiants.

L’avocate du commissaire, Nathalie Gallant, s’étonne dans la DH de ces connexions : “C’est bêtement le procureur fédéral qui, sous prétexte qu’un des inculpés du dossier des collectionneurs a eu deux-trois communications téléphoniques en mai avec l’un des inculpés dans un dossier de trafic de stupéfiants, a décidé de joindre les deux dossiers”.

Le parquet ne fait aucun commentaire à ce sujet.

Gr.I. – Photo : illustration Belga/Laurie Dieffembacq

Partager l'article

18 décembre 2020 - 08h30
Modifié le 18 décembre 2020 - 09h40