Union : un collectif de riverains contre un nouveau stade au Bempt, le club répond

Le collectif “Bempt”, qui rassemble des habitants et associations de la commune bruxelloise de Forest, annonce clairement, dans un communiqué transmis dimanche, son opposition au projet de construction d’un nouveau stade pour le club de foot l’Union Saint-Gilloise non loin du site d’Audi Forest, à proximité du Bempt.

Le collectif déplore le manque de transparence et de concertation quant à ce projet, évoquant “plus d’un an de rumeurs, de projets dissimulés“. Il déplore la volonté d’en faire un “véritable projet immobilier (…) sur une zone naturelle protégée, dernier poumon vert du sud de Bruxelles“, avec “un hôtel de luxe, des restaurants, mais aussi des festivals de musique pendant l’été“.

► Interview | Stade de l’Union au Bempt : Cédric Pierre-de Permentier (MR) presse Forest à se décider

Pour le collectif Bempt, la construction de ce stade n’est pas écologique, constituant “une nouvelle étape dans la bétonisation et la densification du dernier poumon vert de Forest, en addition du mégastade de hockey sur gazon déjà en projet à 700 mètres seulement“. “Le Bempt est un parc populaire où de nombreuses familles vont pique-niquer le week-end, et profiter de leur jardin public. Cette utilisation est incompatible avec les nombreux problèmes de sécurité qui entourent les stades de Pro League et qui nécessitent une présence policière permanente trois heures avant et après chaque match”, pointe encore le collectif.

► Lire aussi | Les supporters de l’Union demandent un accord entre les autorités et le club pour un nouveau stade au Bempt

Les riverains appellent la commune à s’opposer à la construction du stade sur ce site.

De son côté, le club, par la voix de son responsable communication Maarten Verdoodt, rappelle que la construction du stade n’est pas prévue dans le parc, mais “au niveau de la déchetterie, derrière le parc”. “Il ne s’agit pas d’un projet immobilier dans une zone verte”, insiste-t-il, renvoyant vers une étude de perspective.brussels réalisée en janvier et disponible sur le site du centre d’expertise de la Région bruxelloise.

Lire aussi | L’Union Saint-Gilloise cherche toujours son futur stade : le site du Bempt en tête de liste

Concernant la communication avec les riverains, Maarten Verdoodt assure que l’intention est “de se mettre autour de la table” et de bien “informer les riverains, notamment sur l’impact” que le nouveau stade aurait sur leur quotidien. Il précise que la première habitation se trouverait “à 300 mètres” de ce stade, si sa construction venait à être approuvée. Le responsable communication conteste également l’intention d’ériger un hôtel, “il s’agirait d’un bâtiment avec des chambres pour les joueurs et les préparateurs” du club, précise-t-il.

■ Explications de Camille Paillaud dans Le 12h30.

Avec Belga

Partager l'article

07 novembre 2022 - 12h00
Modifié le 07 novembre 2022 - 13h50