Sur BX1 TV Maintenant : "Vivre Ici (pour sourds et malentendants)"

Six points noirs de la mobilité corrigés d’ici un an

Neufs rues régionales sont encore à pacifier selon la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen). Six carrefours dangereux subiront des modifications cette année ou en 2022 selon la Dernière Heure.

Les ZACA pour zones à concentration d’accidents représentent 51 kilomètres de voiries et concentrent un tiers des accidents. 30 points noirs sont prioritaires, 14 sont réglés mais 6 devraient l’être d’ici la fin 2021 ou en 2022. Il s’agit du carrefour entre la chaussée de Haecht, l’avenue Jules Bordet et la rue Frans Van Cutsem (Evere). La piste cyclable sur la bande bus sera améliorée et les trottoirs élargis.

Le carrefour de l’avenue Houbba de Strooper et du boulevard de Smet de Nayer (à Laeken) sera également adapté, tout comme les trottoirs et l’arrêt. À l’intersection entre la chaussée de Louvain et l’avenue Milcamps à Schaerbeek, les trottoirs seront élargis, et des feux seront placés.

Au croisement du boulevard Léopold II et de la rue de Ribaucourt (Molenbeek), les feux et la piste cyclable seront déplacés. Du côté d’Ixelles, un réaménagement aura lieu de l’avenue de la Couronne et du boulevard Général Jacques. Et enfin, au niveau de la place Dailly de Schaerbeek, un travail sera effectué pour les traversées piétonnes et les feux.

Pour les trois points noirs restant sur les voiries régionales, il faudra attendre. Les plans ne sont toujours pas connus pour la place Meiser-chaussée de Louvain (Schaerbeek) ; la porte de Flandre (Bruxelles) ; l’avenue de Tervueren/boulevard du Souverain (Woluwe-Saint-Pierre). “Le réaménagement des trois dernières Zaca est prévu d’ici la fin de cette législature”, assure la ministre Groen.

V.Lh. – Photo:BX1

Partager l'article

04 octobre 2021 - 07h57
Modifié le 04 octobre 2021 - 07h57