Les véhicules Euro 4 interdits à Bruxelles dès le 1er janvier 2022

Le gouvernement bruxellois poursuit l’extension de la LEZ, la zone de basse émission. A partir du 1er janvier 2022, les véhicules Euro 4 ne pourront plus circuler dans la capitale. Une campagne de communication est lancée.

Pour rappel, la zone de basse émission a été lancée en 2018 et progressivement, Bruxelles Environnement remonte dans les normes Euro. Pour connaître la norme de votre véhicule, il suffit de prendre sa carte grise.

Selon les statistiques, 96.000 véhicules en circulation sont encore de norme Euro 4 et ces voitures sont les dernières à ne pas avoir obligatoirement de filtres à particules. Or, on sait que la qualité de l’air a un impact sur la santé. On estime que la pollution est responsable de près de 9.400 décès prématurés en Belgique chaque année. Selon Pascale Hourman, porte-parole de Bruxelles Environnement, on enregistre une amélioration de la qualité de l’air depuis l’introduction de la zone de basse émission. “Depuis deux ans, on enregistre une diminution de 10% du dioxyde d’azote et également une baisse des concentrations de black carbone.”

Des amendes de 350 euros

Si vous roulez avec un véhicule interdit dans la capitale, il vous en coûtera 350 euros. Depuis le lancement de la LEZ, 28.000 amendes ont été envoyées par Bruxelles Fiscalité. Cependant, il existe des dérogations pour certains véhicules techniques ou pour ceux adaptés pour des personnes à mobilité réduite. Pour la Stib, ce changement de norme ne devrait pas poser de problème. Par contre, pour les communes, il faudra voir si des véhicules trop anciens ne devraient pas être remplacés.

Des aides pour la transition

Pour ne pas prendre les automobilistes en traître, Bruxelles Environnement lance une campagne de communication aujourd’hui en mettant l’accent sur la qualité de l’air et la santé. En plus, elle met en place plusieurs mesures permettant d’accompagner les Bruxellois qui souhaitent changer leurs habitudes de mobilité via un coach en mobilité. La prime Bruxel’ air pour ceux qui désirent se passer de leur voiture, a vu son budget quadruplé et se décline maintenant sous forme de budget mobilité pour le citoyen.

Pour savoir si votre véhicule est concerné, rendez-vous sur lez.brussels

■ Interview de Pascale Hourman, porte-parole de Bruxelles Environnement par Vanessa Lhuillier

Partager l'article

17 mai 2021 - 12h32
Modifié le 17 mai 2021 - 12h32