La police défend l’utilisation de chevaux lors d’interventions

Une pétition contre l’utilisation de chevaux par la police récolte des milliers de signatures depuis l’intervention des forces de l’ordre lors de l’événement “La Boum” organisé le 1er avril au Bois de la Cambre. Ce jour-là, la police montée a été utilisée pour dispercer les participants à l’événement. Certains chevaux ont été blessés.

Une Bruxelloise a lancé la pétition. Elle se dit “très choquée lorsque j’ai vu les chevaux qui se sont enfuis du Bois de la Cambre et sont rentrés tout seuls à la caserne. Ça m’a vraiment retourné le corps. Je me suis dit qu’il fallait qu’on arrête avec ça, qu’il fallait que les choses changent“. Parmi les signataires, il y a également la députée bruxelloise indépendante Victoria Austraet, élue sur la liste du Parti animaliste DierAnimal.

Au total 110 chevaux font partie de cette cavalerie de la police fédérale. La police sera-t-elle amenée à devoir se passer de l’aide de ces animaux ?

■ Reportage de Diane Warland, Morgane Van Hoobrouck et Paul Bourrières

Partager l'article

10 avril 2021 - 17h34
Modifié le 10 avril 2021 - 17h34