Refuser un chien d’assistance dans un commerce c’est illégal !

Faire une course, boire un café ou même manger une glace, c’est le parcours du combattant pour Katherine. La jeune femme se déplace en chaise roulante, accompagnée par son chien d’assistance. Les commerçants sont légalement tenus d’accepter ces fidèles compagnons formés pour guider leur maître et maîtresse. En pratique, c’est plus compliqué. Alors: chiens d’assistance, admis, ou non?

► Reportage de Clément Dechamps et Béatrice Broutou

Partager l'article

02 août 2018 - 17h59