Les vélos partagés Jump illégaux

La société Uber a oublié qu’il était obligatoire d’avoir des consignes d’utilisation indiquées également en néerlandais, relèvent nos confrères de la Capitale. 

Actuellement, sur les 500 vélos rouges de Uber déposés voici quelques jours sur les trottoirs bruxellois, les utilisateurs peuvent lire un mode d’emploi en français et en anglais mais pas en néerlandais. Une modalité qui contrevient à l’ordonnance sur du 22 octobre 2018 sur les vélos en libre-partage. “Un opérateur ne peut obtenir une licence pour cyclopartage en flotte libre que si celui-ci propose ses services au minimum en français, en néerlandais et en anglais”, lit-on dans l’ordonnance.

Uber dit réparer cette erreur très prochainement en collant des consignes en néerlandais. En attendant, sur l’application, les consignes sont bien dans les trois langues.

V.Lh. – Photo: BX1

Partager l'article

30 avril 2019 - 07h24