Négociations chez Swissport : des actions de zèle menées à Brussels Airport mais pas de perturations

Les négociations entre les syndicats et la direction de Swissport à Brussels Airport ont échoué lundi soir. Selon les syndicats, la direction s’est montrée incapable de présenter des propositions concrètes pour le personnel du manutentionnaire.

Direction et syndicats se rencontraient lundi pour tenter de trouver une solution au problème de sous-effectif du bagagiste. Mais les négociations ont été suspendue ce lundi à 20h00, ont indiqué la CNE, la CGSLB et le Setca dans un communiqué commun.

“La direction s’est montrée incapable de présenter des propositions concrètes pour le personnel”, a affirmé Hans Elsen de l’ACV Plus, l’aile flamande de la CNE. Les revendications des syndicats portent essentiellement sur la pénurie de personnel qui “concerne tous les services de l’entreprise et menace tant la sécurité des passagers que la santé des travailleurs”, affirment-ils.

Dès ce mardi, des actions de zèle entre 08h00 et 10h00 ont été menées. Les représentants syndicaux ont par ailleurs décidé de faire appel à un médiateur.

Ces actions n’ont pas eu de conséquence sur les passagers, affirme Nathalie Pierard, porte-parole de Brussels Airport. Selon elle, les actions n’ont affecté ni les passagers au départ, ni ceux à l’arrivée et tous ont pu retrouver leur bagage. Seul l’APOC, centre névralgique de l’aéroport, a été touché.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

02 juillet 2019 - 08h43