Le cerveau présumé du casse de Zaventem remis à la Belgique

Le cerveau présumé du casse de Zaventem, Marc Bertoldi, a été remis à la Belgique la semaine dernière. Il comparaîtra le 10 mai devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour répondre du vol de quasi 38 millions d’euros de diamants sur le tarmac de Brussels Airport, le 18 février 2013, rapportent plusieurs journaux samedi, dont La Capitale.

L’homme, originaire de Metz, a été remis par la France à la Belgique la semaine dernière. L’information a été confirmée par son avocat, Me Dimitri De Beco. Le suspect a toujours contesté être l’un des auteurs du casse.

Il assurait toutefois avoir reçu une partie du butin, dont l’essentiel est toujours dans la nature, par le biais d’un contact. La piste Bertoldi avait mené à plus d’une trentaine de perquisitions, dans la foulée d’une fructueuse découverte en Suisse. Dix-neuf personnes avaient finalement été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, qui en a depuis acquitté 18.

Marc Bertoldi était aux abonnés absents, la France et la Belgique n’ayant pu se mettre d’accord sur les conditions du prêt du détenu. Son dossier avait dès lors été disjoint des autres.

Belga

Partager l'article

27 avril 2019 - 11h26