Découvrez   

Woluwe-Saint-Lambert : une mère et ses quatre enfants intoxiqués au monoxyde de carbone

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus, dans la nuit de mercredi à jeudi, pour cinq personnes intoxiquées au monoxyde de carbone, dans une maison unifamiliale située avenue des Pléiades à Woluwe-Saint-Lambert.

Les victimes avaient brûlé du charbon de bois dans leur salon, alors que rien ne permettait d’évacuer les gaz de combustion.

Des personnes ont appelé la cellule d’urgence 112, jeudi matin vers 03h00, pour informer que les habitants d’une maison à Woluwe-Saint-Lambert avaient des maux de tête et vomissaient. L’opérateur 112, sur base de son questionnement, a compris qu’il s’agissait d’une intoxication au monoxyde de carbone“, a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

Sur place, les pompiers ont mesuré un taux de 0,03% de CO [monoxyde de carbone] dans l’air ambiant. Il faut savoir qu’une exposition de plusieurs heures à un taux de 0,04% peut être fatal. Les habitants, une maman et ses quatre enfants, dont un est majeur, ont été emmenés dans deux hôpitaux bruxellois pour être soignés. La maman était la plus intoxiquée, mais ses jours ne sont pas en danger“, a-t-il dit. “Quant à l’origine de l’intoxication, elle est à trouver dans des braises de charbon de bois dans un seau métallique. Les habitants avaient utilisé ça comme chauffage d’appoint dans leur salon. Ils sont allés dormir mais le charbon a continué à se consumer lentement“, a expliqué Walter Derieuw.

Ce dernier rappelle qu’il est important de ne rien brûler sans s’assurer qu’il y a une évacuation des gaz de combustion et de toujours prévoir un apport régulier d’air frais.

Belga (Photo : Belga/Jacques Collet)

Partager l'article

08 octobre 2020 - 10h48
Modifié le 08 octobre 2020 - 10h48