L’hépatite C chronique presque éradiquée grâce aux nouveaux médicaments

La maladie de l’hépatite C est devenue entièrement curable, annoncent mercredi deux professeurs universitaires. “Avec la nouvelle génération de médicaments contre l’hépatite C, nous obtenons un taux de guérison supérieur à 95%“, précise Dr. Yves Horsmans, hépatologue à l’UCL Saint-Luc Bruxelles.

D’après les résultats de 100 patients souffrant d’hépatite C et d’hémophilie récemment traités à l’UZ Leuven et de 70 patients de l’UCL, les professionnels soulignent qu’il est même possible de l’éliminer dans les populations à haut risque, ouvrant “la porte à une éradication totale de la pathologie, comme l’OMS l’envisage“. L’hépatite C est une infection virale qui se transmet par l’intermédiaire du sang. Dans la majorité des cas (60-85%), la contamination expose la victime à des maladies chroniques du foie telles que la fibrose et à un stade ultérieur la cirrhose ou le cancer du foie.

En Belgique, l’hépatite C frappe des populations à risque comme les patients souffrant d’hémophilie, une maladie héréditaire caractérisée par des problèmes de coagulation du sang. “C’est peut-être le début de la fin pour cette affection virale. Mais l’hépatite C est souvent asymptomatique, et de nombreux patients sont contaminés sans en être conscients“, a rappelé M. Horsmans. Les médicaments, presque dépourvus d’effets secondaires, sont administrés par la bouche et le traitement, par ailleurs remboursé, ne dure que quelques semaines. (Belga)

Partager l'article

18 octobre 2017 - 15h28

Trouvez un emploi avec Stepstone :