Découvrez   

L’ex-candidat aux élections régionales Philippe Latteur condamné pour menaces de mort

Philippe Latteur, candidat indépendant (sur la liste be@eu) lors des élections régionales de mai 2019, a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour “menaces écrites d’un attentat criminel” et “cyber-harcèlement” à l’encontre de plusieurs candidats aux élections communales à Woluwe-Saint-Lambert.

Amélie Pans, conseillère communale et à l’époque tête de liste du MR+ à Woluwe-Saint-Lambert lors des élections communales d’octobre 2018, avait déposé plainte en août 2018 à l’encontre de Philippe Latteur, qui avait un temps envisagé sa candidature aux élections communales sur la liste Islam. Amélie Pans avait déposé cette plainte suite à des menaces proférées par Philippe Latteur sur Facebook à l’encontre de plusieurs internautes, dont des candidats libéraux aux élections.

Inculpé pour menaces écrites d’un attentat criminel, cyber-harcèlement et port d’arme prohibé, l’homme a finalement été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à une peine de 240 heures de travaux d’intérêt général et à 10 ans d’interdiction d’exercice de ses droits civils et politiques, rapporte la RTBF. En outre, il écope d’une amende de 4 000 euros. Et au civil, Amélie Pans a obtenu 5 000 euros pour préjudice moral et 250 euros pour frais administratifs.

Philippe Latteur a confirmé son intention de faire appel de sa condamnation.

Rédaction – Photo : Belga/Eric Lalmand

Partager l'article

09 février 2021 - 13h30
Modifié le 09 février 2021 - 15h06