Découvrez   

Un habitant de Wezembeek soupçonné d’abus sexuel sur sa demi-soeur acquitté

Selon le tribunal, il n’a pas été possible de déterminer avec certitude si les faits se sont poursuivis après son 18e anniversaire, de sorte que l’homme a dû être acquitté.

Une habitant de Wezembeek-Oppem âgé d’une vingtaine d’années, poursuivi pour avoir abusé sexuellement de sa demi-soeur pendant des années, a été acquitté mercredi par le tribunal correctionnel de Bruxelles. L’homme a avoué les faits mais a déclaré qu’ils avaient pris fin juste avant ses 18 ans. Selon le tribunal, il n’a pas été possible de déterminer avec certitude si les faits se sont poursuivis après son 18e anniversaire, de sorte que l’homme a dû être acquitté.

Selon la jeune fille, les abus ont commencé alors qu’elle n’avait que 12 ans et son demi-frère 15 ans. Le jeune homme profitait de l’absence des parents pour s’en prendre à sa victime. Les gestes posés allaient d’attouchements à caractère sexuel jusqu’à la pénétration. Les derniers faits auraient eu lieu après une fête, en août 2012, lorsque la victime avait 15 ans et son demi-frère 18 ans.

“Pas d’éléments pour éclairer davantage les faits”

Ce n’est qu’en 2015 que la fille a osé en parler pour la première fois, avec son petit-ami puis avec sa famille. La famille a voulu garder cette histoire en privé, après quoi l’adolescente est allée voir la police. Le demi-frère a été interrogé et a admis les faits, mais a insisté sur le fait qu’ils se sont tous arrêtés en décembre 2011, juste avant sa majorité.

Selon le tribunal, mis à part les déclarations du prévenu et de sa demi-soeur, il n’y a pas d’autres éléments qui pourraient éclairer davantage les faits, et il n’y a aucune raison de croire une déclaration plus qu’une autre

Dans ces conditions, il est impossible d’établir avec une certitude suffisante si des contacts sexuels ont eu lieu après que le suspect a atteint sa majorité“, selon le verdict. “Ce doute doit profiter au suspect.

Belga, image d’illustration

Partager l'article

29 juillet 2020 - 11h41
Modifié le 29 juillet 2020 - 11h41