Watermael-Boitsfort : la société propriétaire de l’immeuble “Royale Belge” s’oppose à sa sauvegarde

La commune de Watermael-Boitsfort souhaite depuis déjà plusieurs mois que l’immeuble “Royale Belge” figure sur la liste de sauvegarde des biens immobiliers. En mai dernier, le gouvernement bruxellois a adopté un arrêté et la procédure d’inscription de l’immeuble était alors entamée.
Mais la société COFINIMMO, propriétaire du site, s’oppose à cette inscription et a demandé son annulation auprès du Conseil d’Etat.

L’immeuble “Royale Belge” est l’œuvre  d’un duo architectes belgo-français : Pierre Dufau et René Staperls. Ils ont imaginé et conçu cet immeuble moderniste en 1971. En acier comblée de verre, il offre une vue imprenable sur la nature à ceux qui travaillent à l’intérieur. Le bâtiment cruciforme semble se fondre dans le paysage grâce à la façade de verre, dans laquelle se reflète la verdure environnante.
C’est pour cela que la commune souhaite pouvoir maîtriser le développement futur du site, et assurer le respect de ses qualités architecturales et paysagères.

Si le gouvernement bruxellois a adopté la demande d’inscription sur la liste de sauvegarde en mai 2017, la protection de l’immeuble Royale Belge n’est pas encore acquise. En effet, la société COFINIMM, propriétaire du bâtiment, a introduit un recours auprès du Conseil d’Etat pour demander l’annulation de l’inscription.

Le Collège des Bourgmestres et Echevins de Watermael-Boitsfort interviendra dans la procédure au Conseil d’Etat, sur proposition de l’échevin de l’Urbanisme Tristan Roberti. « Cette intervention donnera la possibilité à notre commune de développer ses arguments visant à défendre l’inscription du site sur la liste de sauvegarde pour permettre aux autorités publiques de disposer d’un outil de protection de l’immeuble et de son site et, dès lors, limiter les impacts négatifs d’une nouvelle implantation. La décision du Conseil d’Etat ne devrait pas être connue avant un certain délai, mais nous allons suivre de très près cette procédure et faire entendre la voix des habitants de Watermael-Boitsfort », déclare Tristan Roberti.

> Lire aussi : Le gouvernement bruxellois assure la sauvegarde de l’ancien siège de la Royale belge

Partager l'article

31 octobre 2017 - 16h06

Trouvez un emploi avec Stepstone :