Watermael-Boitsfort : le bail emphytéotique des commerçants de la place Keym devrait être prolongé

Place Keym - Watermael-Boitsfort - Google Street View

La majorité Ecolo-MR-GM a dévoilé sa déclaration de politique générale pour les six prochaines années : les commerçants de la place Keym, qui se sont faits entendre lors de la précédente législature, sont notamment concernés, confirme le bourgmestre Olivier Deleuze (Ecolo).

La déclaration de politique générale de Watermael-Boitsfort pour la législature 2018-2024 s’annonce dans la continuité du projet politique porté par Ecolo depuis son arrivée à la tête de la commune en 2012. Le groupe écologiste, en accord avec le groupe libéral MR-GM, compte poursuivre son travail notamment au niveau des finances et de la réduction de l’empreinte écologique de la commune.

Comme le révèle le quotidien La Capitale ce mercredi, les commerçants et riverains de la place Keym sont notamment concernés par cette déclaration de politique générale, qui revient sur la rénovation manquée de cet espace. Lors de la précédente législature, les plans d’une rénovation complète de la place n’ont jamais pu être transformés en projet concret suite notamment au désaccord avec les riverains et commerçants du quartier.

Lire aussi : Watermael-Boitsfort abandonne le projet de réaménagement de la place Keym

Contraints d’abandonner le projet, les élus locaux ont finalement décidé de lancer une rénovation plus légère de la place, sans nécessité de permis. Ils ont également confirmé la décision de prolonger le bail emphytéotique des commerçants de la galerie de la place, qui court pour l’instant jusqu’en 2036. “Sans cette assurance, il est difficile pour les commerçants de faire des investissements”, explique Olivier Deleuze qui confirme une future prolongation dont la durée n’est pas encore établie. Le notaire de la commune doit encore évaluer le montant que la commune peut demander en fonction de la durée de la prolongation de ce bail emphytéotique.

Bientôt une nouvelle brasserie?

Si certains commerces de la place ont rouvert comme la librairie, d’autres gardent toujours portes closes. C’est le cas notamment de l’ancienne brasserie qui avait été victime d’un incendie voici plusieurs années. Un restaurateur a racheté l’établissement mais n’a toujours pas effectué les travaux nécessaires. Cela devrait cependant bouger dans les prochaines semaines puisqu’il a introduit un point pour l’assemblée générale du syndic de la copropriété de la galerie marchande afin d’obtenir l’autorisation d’effectuer des changements en façade et au niveau de la terrasse.

En dessous, l’ancien centre de bronzage ne trouve pas de repreneur notamment à cause du flou juridique qui plane sur le bail emphytéotique. Tous espèrent qu’une solution sera donc trouvée dans le courant du premier semestre de cette année.

Gr.I. avec V.Lh. – Photo : capture Google Street View

Partager l'article

13 février 2019 - 12h06