Martine Payfa, la fin de 29 ans de politique

Martine Payfa, l’ancienne bourgmestre de Watermael-Boitsfort (1995-2012) tourne la page de la politique. Elle restera députée jusqu’en 2019.

La démission a été remise à Olivier Deleuze ce mardi, celui pour qui Martine Payfa devait céder sa place de bourgmestre en 2012, après 18 ans d’activité. Elle se confie dans Le Soir en expliquant vouloir laisser la place aux jeunes, dont son fils. Il faut dire que dans la famille Payfa, la politique se transmet de génération en génération: la mère de Martine Payfa était la première femme bourgmestre en Région bruxelloise.

Le tournant de 2012 à la commune de Watermael-Boitsfort

L’arrivée des verts à la tête de la commune en 2012 n’a pas laissé d’espoir au Défi de Martine Payfa. Un échec politique qu’elle vit mal alors qu’elle estime avoir tout donné pour sa commune. “Depuis trente ans on s’est battu pour faire en sorte que Watermael Boitsfort soit ce village en ville. Mais c’était un combat contre les développeurs immobiliers, même contre la Région, tout ça pour garder vraiment l’environnement de Watermael Boitsfort.”

Martine Payfa ne se représentera pas au parlement bruxellois, mais restera députée jusqu’à la fin de son mandat en 2019.

Reportage de Michel Geyer et Fredéric de Henau

Partager l'article

28 novembre 2018 - 18h27