Le professeur controversé Henri Joyeux invité au centre culturel d’Uccle : “Il vient juste parler d’alimentation”

Chirurgien et cancérologue français connu pour ses positions contre la vaccination ou l’IVG, le professeur Henri Joyeux va mener une conférence sur “l’alimentation saine et réfléchie”, le 17 janvier au centre culturel d’Uccle. Une organisation que défend la présidente du CCU, Jacqueline Rousseaux.

Le professeur Henri Joyeux a longtemps fait la Une de la presse médicale française ces dernières années pour ses positions divergentes concernant les questions autour de la vaccination ou de la contraception. Ce chirurgien et cancérologue, qui a pris sa retraite en 2014, était pourtant loin de ces polémiques voici trente ans, quand il enchaînait les travaux autour du cancer. En 1985, il a ainsi reçu le prix de cancérologie Antoine Lacassagne, remis par la ligue française contre le cancer, pour les travaux de son équipe sur l’alimentation artificielle et son application dans le traitement des cancers du tube digestif. Et concernant les vaccins ? Aucune formation, aucune étude menée. S’il n’est ni vaccinologue, ni épidémiologiste, Henri Joyeux ne s’est pas privé ces dernières années de devenir l’un des chantres du combat contre la vaccination.

En 2015, le professeur avait ainsi lancé une pétition en ligne contre la vaccination, estimant que le vaccin hexavalent, obligatoire en France et chargé de combattre six maladies (diphtérie, tétanos, polomyélite, coqueluche, haemophilus influenzae de type B et hépatite B), était “dangereux” pour les nourrissons. Avec un million de signatures, la pétition a connu un grand succès, mais a mené à la radiation du professeur Joyeux de l’Ordre des Médecins au 1er décembre 2016. Le Conseil départemental de l’Hérault de l’Ordre des Médecins a toutefois fait appel de cette radiation, finalement annulée en juin 2018.

Depuis lors, même s’il est à la retraite, le professeur Henri Joyeux enchaîne les conférences. Soit contre la vaccination avec le professeur Luc Montagnier comme l’explique France Info, soit autour de “l’alimentation saine et réfléchie”, comme le propose son livre “Changez d’alimentation”, vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. C’est cette dernière conférence qu’il va proposer le 17 janvier prochain au centre culturel d’Uccle, avec sa compagnie Christine Bouguet-Joyeux. Non sans quelques craintes quant aux propos tenus par le chirurgien français.

“Il n’est pas anti-vaccination”

“Il est seulement invité pour parler d’alimentation et rien d’autre”, rassure Jacqueline Rousseaux, présidente du centre culturel d’Uccle. “Le professeur avait déjà été invité il y a quelques mois aux cliniques universitaires Saint-Luc, et tout s’est bien déroulé. Il y avait même beaucoup de monde. Il a donné des conseils autour de l’alimentation, de manière raisonnable. Il n’y avait même pas eu de polémique à l’époque alors qu’il était dans les locaux d’un hôpital universitaire”.

La présidente du CCU affirme que les vaccins ne seront pas évoqués durant cette conférence. “On ne parlera que d’alimentation. Et si les gens veulent ensuite poser des questions, ils les poseront et le professeur répondra”, explique Jacqueline Rousseaux. “Beaucoup de bruits circulent sur ce que le professeur aurait dit contre les vaccins. Mais il n’est pas anti-vaccination”, affirme-t-elle encore. “J’ai été écouté moi-même ce que le professeur dit sur son site internet et il s’interroge sur le vaccin obligatoire pour les bébés en dessous de deux ans. Il y a des pour et des contre. Il faut écouter les points de vue et ne pas tout voir en blanc ou en noir”.

La conférence aura donc bien lieu le 17 janvier à 20h00 au centre culture d’Uccle.

Gr.I. – Photo : CC Flickr/MEDEF

Partager l'article

09 janvier 2019 - 16h12