L’Union ne valide pas la proposition de 4 matches de suspension pour Pietro Perdichizzi

Trop sévère ! L’Union-Saint-Gilloise n’a pas accepté la proposition de quatre matches de suspension et 2000 euros d’amende pour son défenseur Pietro Perdichizzi, exclu en fin de match contre Malines (1-2), lors de la 21e journée de Division 1B. C’est ce que son administrateur Jean-Marie Philips a fait savoir.

Nathan Verboomen avait brandi le carton rouge sous le nez de Perdichizzi à la 88e, pour un coup de pied porté au niveau de la cuisse de Gustav Engvall, qu’il a ensuite fait mine d’étrangler. Le Parquet considérait que cette violence valait trois semaines de suspension, plus une pour le comportement du capitaine de l’Union après son renvoi.

Si la Commission des litiges confirme la sanction lors de sa séance de mardi (14h45), au cours de laquelle comparaîtra Perdichizzi, assisté de Philips, le joueur ne pourra pas être aligné dimanche contre Oud Heverlee Louvain, ni ensuite le 26 janvier à Westerlo. Ni surtout lors des demi-finales aller et retour de la Coupe de Belgique à et puis contre Malines, les 23 et 29 janvier.

Belga

Partager l'article

14 janvier 2019 - 16h56