Les Red Panthers battent la Chine (4-1) et se placent 3ème de la compétition mondiale

Les Red Panthers, l’équipe féminine belge de hockey classée au 13e rang à la FIH, ont battu 4-1 la Chine, 10e nation mondiale, dans leur 5e match de la Hockey Pro League, dimanche après-midi dans les installations d’Uccle Sport, à Bruxelles. Grâce à ce succès obtenu via des buts d’Alix Gerniers (3x) et Ambre Ballenghien, la Belgique gagne un rang au classement, dépasse l’Australie et accède, derrière l’Argentine et les Pays-Bas, à la 3e place de la compétition rassemblant les neuf meilleures nations mondiales.

Il n’y a pas eu de période d’observation, dimanche à la chaussée de Ruisbroek. Les Chinoises entamèrent la partie en alertant la défense belge à deux reprises dans les trois premières minutes. Portées par quelque 2.000 spectateurs entièrement vouées à leur cause, les Red Panthers réagirent via Michelle Struijk à la 5e minute, mais Ye Jiao, la gardienne chinoise, intervint bien sur le tir de revers de l’Anversoise. Après un pc chinois bien contré par Louise Versavel, la plus belle occasion du premier quart-temps revint à Emilie Sinia (9e). Seule face à la gardienne, son tir ne put tromper Ye.

Le deuxième quart fut totalement dominé par la Belgique avec à la clé l’ouverture du score sur le deuxième penalty corner belge. Si la phase jouée en déviation toucha d’abord le poteau, Alix Guerniers récupéra au point de stroke pour porter son équipe aux commandes d’un tir de revers à plat (22e).

De retour des vestiaires, les joueuses de Niels Thijssen furent libérées par un deuxième but de la jeune Ambre Ballenghien, 18 ans. Bien lancée par Jill Boon, la Bruxelloises, qui disputait seulement son 2e match officiel avec les Panthers, évita son adversaire directe et devança subtilement la sortie de la gardienne (33e). Toujours dans les bons coups, Gerniers sala même l’addition pour réussir un triplé après deux autres buts inscrits sur suite de pc (36e et 40e). Reculant en fin de partie, il fallut toute l’attention d’une Aisling D’Hooghe pour empêcher les Chinoises de revenir au score, mais la gardienne du Waterloo Ducks dût néanmoins s’avouer vaincue sur un tir de revers de Liang Meiyu à 8 minutes du terme.

Avec 10 points après 5 rencontres (3 victoires, 1 défaite et 1 nul), la Belgique tentera mercredi d’encore améliorer son pourcentage de victoires en défiant les Etats-Unis, 12e mondiale, 9e et dernière au classement, toujours dans les installations d’Uccle Sport. Fin mars, les Belges avaient partagé l’enjeu 1-1 lors du match aller à Lancaster, laissant échapper le point de bonus lors de la séance de shoot-outs. Après leurs duel contre les Américaines, les joueuses belges se consacreront à la phase finale de leur championnat national en avril et début mai, avant de reprendre la Pro League le 19 mai en Grande-Bretagne. Suivront ensuite à un rythme soutenu jusque fin juin les neuf derniers matchs de la compétition, dont six à domicile, tous organisés à la Wilrijkse Plein d’Anvers, le site du futur championnat d’Europe 2019.

Belga

Partager l'article

07 avril 2019 - 18h18