Hockey sur gazon : les Red Lions battent le Pakistan (5-0) et filent en quart de finale de la Coupe du monde

Hockey sur gazon - Belgian Red Lions Pakistan Coupe du monde 2018 - Belga Daniel Techy

La Belgique a décroché son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde de hockey masculin, mardi, au Kalinga Stadium de Bhubaneswar, en Inde.

Les Red Lions, classés au 3e rang du classement FIH, se sont imposés 5-0 devant le Pakistan, 13e nation mondiale, dans un match de barrage pour accéder au top 8 de la compétition. Un succès sans discussion marqué de beaucoup de réalisme en zone de conclusion et permettant à la Belgique de défier jeudi l’Allemagne pour une place dans le dernier carré.

Le match démarra au quart de tour, avec une percée de Felix Denayer qui amena le premier penalty corner (pc) belge après 20 secondes seulement. L’envoi de Tom Boon fut contré par la sortie de défense du Pakistan. Bien en place, les Red Lions gérèrent l’ensemble de la période sans être vraiment inquiétés. Mieux même puisque sur leur 3e pc, le sleep d’Alexander Hendrickx fit à nouveau mouche (10e) après les trois précédents inscrits en phase de poules contre l’Inde et l’Afrique du Sud. Un tir de Florent Van Aubel, avec sa 200e capes en poche, lécha le poteau droit du gardien pakistanais Imran Butt. Deux minutes avant la fin de la période initiale, un une-deux avec Nicolas De Kerpel permit au joueur de l’Herakles de déborder sur son flanc droit et adresser un centre millimétré pour son capitaine Thomas Briels, qui n’eut plus qu’à pousser la balle dans une cage vide (13e).

3-0 à la mi-temps

Le deuxième quart-temps vit le Pakistan se montrer bien plus présent, avec plusieurs entrées dans le cercle belge. Vincent Vanasch ne dut cependant pas plus intervenir, bien aidé par ses défenseurs et par Victor Wegnez sur la sortie du seul pc pakistanais. A trois minutes du repos, Cédric Charlier eut l’espace pour armer un tir de revers qui surprit Butt, trompé par une légère déviation de l’un de ses défenseurs (27e). La Belgique a ainsi rejoint les vestiaires nantie d’un bel avantage de trois buts qui lui permit de contrôler les débats en deuxième mi-temps.

Le pc belge fut moins performant dans les deux quart-temps suivants, avec les 4e et 6e déviés sur la ligne par un défenseur et le 5e mal cadré. Entre-temps, Simon Gougnard montra toutes ses qualités de débordement pour adresser une balle à Sébastien Dockier, qui ne se fit pas prier pour accentuer l’écart (35e). La fin de partie donna lieu à un relâchement étudié des hommes de Shane McLeod, sans doute pour conserver de l’énergie en vue de leur prochain duel. Le 7e pc amena cependant un penalty stroke qui permit à Tom Boon d’ouvrir son compteur but et conclure le match en beauté en le convertissant à plat à 7 minutes du terme (53e).
La Belgique a été contrainte de passer par les barrages après avoir remporté deux rencontres en phase de poules – contre le Canada (2-1) et l’Afrique du Sud (5-1) – mais partagé contre l’Inde, le pays hôte la devançant au classement en raison de la différence de buts.

C’est donc l’Allemagne, vainqueur du groupe D et qualifié directement pour les quarts, qui attend à présent les Red Lions jeudi à 14h30 (heure belge). Les autres duels pour une place en demies verront l’Australie, double tenant du titre et N.1 mondial, affronter la France (FIH 20), l’Angleterre (FIH 7) défier l’Argentine (FIH 2), tandis que l’Inde (FIH 5) attend le vainqueur du barrage entre les Pays-Bas (FIH 4) et le Canada (FIH 11), qui clôt la journée de mardi. Les demi-finales sont programmées samedi et les finales pour l’or et le bronze dimanche.

Avec Belga – Photo : Belga/Daniel Techy

Partager l'article

11 décembre 2018 - 14h41