D1 amateurs : la plainte du RWDM contre l’arbitrage du match contre Tessenderlo a été rejetée

La commission d’arbitrage de l’Union belge de football (URBSFA) a rejeté la plainte du RWDM contre l’arbitrage du match perdu 3-1 à Tessenderlo, rapporte le président du club molenbeekois Thierry Dailly à la DH.

La commission d’arbitrage n’a pas accepté la plainte du RWDM, qui s’estimait lésé par le corps arbitral lors du match perdu 3-1 à Tessenderlo, le 10 novembre dernier. Une décision que ne comprend pas Thierry Dailly, président du RWDM. Il s’explique à la DH : “Malgré les images et les nombreux témoignages, la commission s’est appuyée sur un rapport de l’arbitre mensonger pour prendre sa décision. Je regrette également que l’arbitre ne se soit jamais présenté pour confronter nos arguments. Cela veut tout dire.

La direction du club et son avocat évoquent désormais la possibilité de faire appel de cette décision. Thierry Dailly affirme toutefois qu’il ne souhaite pas forcément rejouer le match mais au moins “être entendu”.

Le RWDM conteste principalement la validation du deuxième but de Thes Sport, à la 37e minute de ce match. L’un des juges de ligne avait en effet levé son drapeau pour signaler une position de hors-jeu lors de la phase arrêtée qui a mené au deuxième but local. L’arbitre principal n’a toutefois pas suivi l’avis de son assistant et malgré une discussion vive entre les deux hommes, M. Timmermans a accordé le deuxième but à Tessenderlo. Les joueurs molenbeekois ont ensuite connu un match difficile : Julien Célestine et Kobe Cools ont été exclus en moins de cinq minutes, juste avant la mi-temps, pour deux fautes graves.

Nous avions demandé à Thierry Dailly pourquoi le RWDM s’estimait lésé par l’arbitrage lors de ce match. Une réaction recueillie par Thomas Dufrane et Nicolas Scheenaerts.

Partager l'article

07 décembre 2018 - 11h19