Schaerbeek : le visuel de prostituées finalement retiré par l’agence de communication

L’agence de communication à l’origine de l’affiche a décidé de la retirer, suite à la récente polémique qu’avait suscité le visuel.

La fausse vitrine de prostituées a donc disparu de la rue Waelhem à Schaerbeek. Les responsables de l’agence de communication ont décidé de la retirer : “Le but était pour nous se sensibiliser les gens et pas de choquer. “Dans l’absolu, ce n’était pas pour nous l’idée de développer un débat qui n’est pas du tout celui qu’on voulait avoir à la base. On ne va pas aller dans des retranchements qui sont un peu négatifs. On ne veut pas mettre de l’huile sur le feu. On respecte le fait que ça a pu choquer certaines personnes”, explique Anne-Cécile Collignon de l’agence MortierBrigade.

Lire aussi : “Schaerbeek : un visuel de prostituées pour faire ralentir les conducteurs

Que cela soit des citoyens ou du monde politique, cette affiche n’avait pas fait l’unanimité, en témoigne la réaction de l’Echevine de l’Egalité des chances Sihame Haddioui, qui expliquait qu’il “n’est pas acceptable d’instrumentaliser les travailleuses du sexe“.

Lire aussi : “Schaerbeek : le visuel de prostituées fait polémique

Pour rappel, l’objectif initial du visuel était de faire un parallèle avec la rue d’Aerschot, jugée par les auteurs comme l’une des rues de Schaerbeek où la circulation est la moins rapide, et l’accident jeudi dernier d’une adolescente de 14 ans, fauchée par un automobiliste sans permis.

T.D.

Partager l'article

17 juin 2019 - 16h38